Frauenfeld (TG): Les mafiosi déboutés pour de bon

Publié

Frauenfeld (TG)Les mafiosi déboutés pour de bon

Trois membres de la 'Ndrangheta arrêtés en Thurgovie resteront emprisonnés en Suisse jusqu'à leur extradition, a décidé lundi le Tribunal fédéral.

Trois présumés mafieux de la cellule de Frauenfeld (TG) se sont fait déboutés par le Tribunal pénal fédéral.

Trois présumés mafieux de la cellule de Frauenfeld (TG) se sont fait déboutés par le Tribunal pénal fédéral.

Keystone

Trois membres de la cellule de Frauenfeld (TG) de la mafia calabraise resteront derrière les barreaux en attendant leur extradition. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a rejeté les recours qu'ils avaient interjetés contre leur détention extraditionnelle.

Dans les jugements publiés lundi, les juges de Bellinzone ont motivé leur décision par la crainte de voir s'enfuir chacun des trois présumés mafieux. Pour étayer cette crainte, les juges relèvent que deux des trois hommes maîtrisent mal l'allemand et ont dû faire appel à des interprètes, et ce même s'ils vivent en Suisse depuis des dizaines d'années déjà. Le fait que la famille des accusés réside en Suisse n'écarte pas le risque de fuite, a ajouté le TPF.

Décision d'extradition devant le TF

Les accusés en question ont déjà recouru contre la décision d'extradition prononcée par l'Office fédéral de la justice (OFJ). Ces recours, rejetés par le TPF, sont désormais en train d'être traités au Tribunal fédéral.

Au total, ce sont neuf présumés mafiosi qui sont concernés par une procédure d'extradition. Trois membres de la cellule thurgovienne de la 'Ndrangheta ont déjà été livrés aux autorités italiennes.

Les accusés avaient été arrêtés en mars 2016 par les polices thurgovienne et zurichoise, sur mandat des autorités italiennes qui leur reprochent leur appartenance à une organisation criminelle. (arrêts RH.2017.13 et RH.2017.14 du 17 août 2017 et arrêt RH.2017.12 du 16 août 2017)

(ats)

Ton opinion