10.05.2014 à 21:00

RéseauxLes mamans 2.0 ont tous les trucs pour garder leurs enfants à l’œil

Combien d’enfants souhaitent ce dimanche une bonne fête à leur mère par SMS, WhatsApp, mail ou carrément Facebook ? Elles adorent, mais parfois, elles abusent aussi.

par
Christine Salvadé
Pour Brigitte Rosset, comédienne, trois enfants: «Si j’avais besoin de Facebook pour découvrir ses dérives, j’aurais raté quelque chose».

Pour Brigitte Rosset, comédienne, trois enfants: «Si j’avais besoin de Facebook pour découvrir ses dérives, j’aurais raté quelque chose».

Charly Rappo/arkive.ch

C’est pratique et plutôt fun d’avoir une mère connectée. Les petits adorent envoyer des messages sympas à leur maman: «Quand mes filles écrivent «je t’aime», elles mettent souvent un cœur rose avec un émoticône», s’attendrit la comédienne Brigitte Rosset. Mais quand les enfants grandissent, c’est autre chose. Les mères ont parfois de la peine à lâcher la bride de leur ado et utilisent les nouvelles technologies pour les surveiller: à quelle heure s’est-il connecté la dernière fois à WhatsApp? Il dit qu’il est à son cours d’appui? Tiens, bizarre, il poste sur Facebook une photo d’un pique-nique avec des potes. Du baby phone vidéo qui réagit au moindre soupir jusqu’à la géolocalisation activée dans le portable de leur ado (si, si!), les parents – et les mères en particulier – repoussent le moment de la véritable séparation.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!