Commerce - Les membres de l’accord transpacifique prêts à dialoguer avec Londres
Publié

CommerceLes membres de l’accord transpacifique prêts à dialoguer avec Londres

Le processus d’adhésion de la Grande-Bretagne est enclenché, alors que Londres consolide sa stratégie post-Brexit.

Le partenariat commercial a été signé en 2018 par 11 pays. 

Le partenariat commercial a été signé en 2018 par 11 pays.

AFP

La Grande-Bretagne a demandé en février son adhésion à l’accord commercial transpacifique regroupant 11 pays, signé en 2018 par des Etats comme le Japon, le Canada, le Mexique, le Vietnam et l’Australie. A l’issue d’une réunion en ligne organisée par le Japon, les parties prenantes à l’accord ont déclaré dans un communiqué commun avoir «pris la décision d’engager un processus d’adhésion» pour la Grande-Bretagne.

Cette décision sera «significative du point de vue de l’établissement d’un ordre économique libre et équitable», a déclaré à la presse le ministre japonais de l’Economie, Yasutoshi Nishimura.

Relations commerciales renforcées

Cela renforcera les relations entre le Japon et le Royaume-Uni, qui ont signé en octobre leur propre accord commercial post-Brexit, largement similaire au précédent accord UE-Japon, a-t-il ajouté.

La Grande-Bretagne a officiellement quitté l’Union européenne en 2020, après près de cinq décennies d’adhésion, et a quitté son marché unique et son union douanière au début de cette année.

Depuis des mois, elle multiplie les initiatives pour forger des accords commerciaux post-Brexit, avec des discussions notamment avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Inde et les Etats-Unis.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire