Tessin: Les mères seront mieux protégées contre les licenciements
Publié

TessinLes mères seront mieux protégées contre les licenciements

Le canton du Tessin a porté à douze mois, au lieu des seize semaines, la protection dont bénéficient les femmes après la naissance de leur enfant.

Le texte adopté prévoit pour les mères une protection de douze mois après la naissance de leur enfant, au lieu des seize semaines actuelles.

Le texte adopté prévoit pour les mères une protection de douze mois après la naissance de leur enfant, au lieu des seize semaines actuelles.

Keystone

Le Grand Conseil tessinois a approuvé lundi une initiative cantonale pour une meilleure protection contre le licenciement après la maternité. Ce texte émanant du PDC prévoit pour les mères une protection de douze mois après la naissance de leur enfant, au lieu des seize semaines actuelles.

Une proposition de minorité a également passé la rampe dans la foulée. Elle demande que les mères aient la possibilité au cours des douze mois de protection contre le licenciement de prendre des congés non payés.

Concrètement, elles pourraient réduire leur pensum d'au maximum 30%. Cette proposition a été acceptée par 44 voix contre 33 et 4 abstentions. Outre le PDC, des représentants du PS et des Verts l'ont soutenue.

(ats)

Votre opinion