Espagne - Les migrants marocains, arrivés à la nage, expulsés
Publié

EspagneLes migrants marocains, arrivés à la nage, expulsés

Dimanche, un groupe d’une centaine de migrants a entrepris de rejoindre l’enclave espagnole de Ceuta à la nage.

La frontière espagnole sur le continent africain est très surveillée. 

La frontière espagnole sur le continent africain est très surveillée.

AFP

L’Espagne a conclu un accord avec le Maroc pour renvoyer dans leur pays une centaine de migrants marocains arrivés dimanche à la nage à Ceuta, a annoncé mardi la préfecture de l’enclave espagnole.

«Les expulsions ont commencé ce matin» et concernent «entre 100 et 120» personnes, tous «marocains» et «adultes», a indiqué la préfecture de Ceuta à l’AFP.

En nombre inhabituel

Dimanche, une centaine de migrants se sont jetés à l’eau près de la ville marocaine de Fnideq (aussi appelée Castillejos), au nord du Maroc, afin de rejoindre l’enclave espagnole située à quelques kilomètres.

«Ce n’est pas habituel, il peut y avoir des groupes de 3, 4 ou 5, mais autant, non», a souligné la garde civile espagnole.

La plupart ont été secourus en mer par les autorités espagnoles, et trois personnes ont été hospitalisées pour hypothermie.

Des migrants venus du Maroc tentent régulièrement de rejoindre par la mer Ceuta, séparée du Maroc par une immense barrière de sécurité. Ceuta et Melilla, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine, constituent les seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique, et sont régulièrement le théâtre de tentatives de passages en force de migrants.

(AFP)

Votre opinion