Suisse: Les mineurs à l'aide sociale pas pénalisés
Publié

SuisseLes mineurs à l'aide sociale pas pénalisés

Le Conseil national a refusé jeudi de pénaliser les enfants qui veulent le passeport suisse et dont les parents sont à l'aide sociale.

Les mineurs ne sont pas responsables de la situation financière de leurs parents. (Photo d'illustration)

Les mineurs ne sont pas responsables de la situation financière de leurs parents. (Photo d'illustration)

Keystone

Pas question de priver de la naturalisation facilitée les étrangers mineurs de la 3e génération dont les parents perçoivent l'aide sociale. Par 112 voix contre 67, le National a refusé de donner suite à une initiative parlementaire de Barbara Steinemann (UDC/ZH).

Ces personnes ne doivent pas être désavantagées de la sorte. Les enfants ne sont pas responsables des situations des parents. Ils ne doivent pas être stigmatisés pour cela, a rappelé Ada Marra (PS/VD) au nom de la commission.

Sérieux efforts

Des jeunes dont les parents dépendent de l'aide sociale peuvent parfaitement être bien intégrés et faire des efforts sérieux en vue d'obtenir une bonne formation. A ce titre, ils remplissent les conditions d'accès à la naturalisation facilitée, a estimé la majorité du conseil.

De plus, la nouvelle réforme vient à peine d'être mise en oeuvre. Il est donc difficile d'en tirer déjà des tendances, a ajouté Mme Marra.

(ats)

Votre opinion