Publié

GadgetLes montres ont encore du chemin à faire pour devenir intelligentes

Nous avons testé la Pebble, une montre connectée au smartphone, qui vient de sortir.

par
Le Matin Dimanche
Connectée au smartphone, la montre Pebble permet de voir qui appelle sans avoir à sortir le téléphone de sa poche

Connectée au smartphone, la montre Pebble permet de voir qui appelle sans avoir à sortir le téléphone de sa poche

Andrée-Noëlle Pot

La montre Pebble a été imaginée par un jeune entrepreneur canadien, Eric Migicovsky, et soutenue par près de 69’000 internautes sur le site de financement participatif Kickstarter.

Connectée au smartphone par Bluetooth, elle permet de voir qui appelle sans avoir à sortir le téléphone de sa poche. Elle permet aussi de lire les SMS et les e-mails. L’idée est intéressante, mais pas complètement aboutie: les messages s’affichent durant trois minutes puis disparaissent. Pour les messages Whatsapp, la montre indique juste de qui provient le message, mais pas le contenu. L’écran, semblable à celui d’une liseuse Kindle, ne permet d’afficher que du texte noir. Il n’est pas tactile. Sur les côtés, trois boutons permettent de naviguer parmi les menus.

Autre lacune: la Pebble, qui coûte 150 dollars, n’indique pas le niveau de charge de sa batterie. Lors de notre test, elle s’est éteinte après 8 jours. La recharge se fait par un câble USB. Contrairement à d’autres modèles comme la SmartWatch de Sony, la Pebble fonctionne aussi bien avec un iPhone qu’un appareil Android.

D’autres fonctionnalités pourraient émerger, puisque les développeurs d’applications pour smartphone peuvent intégrer la Pebble. Les premiers à l’avoir fait sont les créateurs de Runkeeper. Durant un footing, la montre indique la vitesse, la durée et la distance parcourue.

La Pebble est actuellement loin d’être indispensable. Parviendra-elle à le devenir un jour? L’irruption attendue des grands acteurs de la Silicon Valley, comme Apple, Google ou Microsoft, dynamisera-t-il le marché émergeant des montres intelligentes?

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Votre opinion