Horlogerie – Les montres suisses de plus de 3000 francs s’exportent bien
Publié

HorlogerieLes montres suisses de plus de 3000 francs s’exportent bien

En octobre, les exportations horlogères helvétiques ont augmenté, selon la Fédération de l’industrie horlogère suisse. Notamment dans le secteur haut de gamme.

Les montres de luxe continuent à se vendre.

Les montres de luxe continuent à se vendre.

Laurent Guiraud/Photo d’illustration

Les exportations horlogères suisses ont légèrement augmenté en octobre, avec une hausse de +4,8% par rapport à 2019 (+12,5% en comparaison avec octobre 2020). Elles atteignent ainsi leur plus haut niveau mensuel des sept dernières années, avec 2,1 milliards de francs, explique la Fédération de l’industrie horlogère suisse dans un communiqué. Bien que ce secteur ait retrouvé ses niveaux d’avant-crise, d’importantes disparités existent.

Ces bons résultats sont notamment dus à la forte augmentation des montres en métaux précieux. La demande de montres de moins de 3000 francs (prix export) est en forte baisse par rapport à octobre 2019. Le recul a également été deux fois plus important pour la catégorie 200-500 francs. En revanche, les garde-temps de plus de 3000 francs ont connu une croissance à deux chiffres.

Les États-Unis (+35,6% par rapport à 2019) et la Chine (+23%) caracolent en tête de la demande. La situation européenne est plus tendue (-6,2%).

(comm/cbx)

Votre opinion

0 commentaires