Phénomène: Les moufles de Bernie Sanders sont malheureusement introuvables
Publié

PhénomèneLes moufles de Bernie Sanders sont malheureusement introuvables

Les gants du sénateur démocrate ont fait le buzz, lors de l’investiture mercredi du président Joe Biden. Ils ont été tricotés par une enseignante qui croule, désormais, sous les demandes, sans avoir le temps d’y répondre.

par
Laurent Flückiger
Cette photo du sénateur du Vermont est devenue un phénomène Internet, détournée des milliers de fois.

Cette photo du sénateur du Vermont est devenue un phénomène Internet, détournée des milliers de fois.

AFP

Le look le plus en vue de l’investiture du président Joe Biden, mercredi à Washington? Pas la tenue bordeaux de Michelle Obama ni la robe noire et rouge de Lady Gaga ni l’ensemble violet de la vice-présidente Kamala Harris. Contre toute attente, c’est le sénateur démocrate Bernie Sanders qui a fait sensation, habillé d’une parka beige. Plus précisément, ce sont ses grandes moufles aux motifs marron et blanc qui ont attiré l’attention.

Sa pose, assis jambes et bras croisés, est même devenue virale. Il a été représenté à la conférence de Yalta en 1945, sur le trône de fer, au milieu des actrices de «Sex and The City», etc. Et ses gants extralarges devenant si visibles, nombreux sont ceux à se demander où se les procurer. Pas de chance, c’est impossible.

«Je n’ai pas de moufles à vendre»

La paire de moufles en laine du candidat malheureux à la primaire démocrate lui a été offerte, il y a deux ans, par une institutrice du Vermont qui les a fabriquées à partir de pulls récupérés et de bouteilles en plastique recyclées. «Je n’ai pas de moufles à vendre. Je n’en fais plus vraiment beaucoup. Je suis flattée que tous ces gens en veulent mais il y a beaucoup de personnes sur Etsy qui en vendent et espérons pour elles que ça leur fera du travail. Mais je ne vais pas quitter mon job», a raconté Jen Ellis, 42 ans, au «Jewish Insider».

Elle a expliqué qu’elle est maîtresse à l’école primaire et également mère de famille. Tout ça l’occupe beaucoup. Elle a regretté de ne pas pouvoir honorer les 6000 paires qu’on lui réclame – et ça, c’était seulement mercredi – tout en confiant à propos de Bernie Sanders: «Il doit vraiment les aimer pour qu’il choisisse de les porter.»

«Nous voulons rester au chaud»

Interviewé par CBS au sujet de toute cette agitation à propos de son look, le sénateur du Vermont s’est contenté de répondre: «Dans le Vermont, nous nous habillons chaudement… et nous ne sommes pas tellement préoccupés par la mode. Nous voulons rester au chaud. Et c’est ce que j’ai fait aujourd’hui.» Du pur, Bernie.

Jeudi, dans le talk-show de Seth Meyers, Bernie Sanders a rigolé des mèmes qui circulent sur la Toile, reconnaissant qu’il en a vu certains. Alors que le présentateur lui montrait un détournement de lui assis sur le banc à côté de Forest Gump, il a réagi: «Je ne crois pas qu’on puisse écouter Forest Gump aussi longtemps. Je crois qu’on se lèverait du banc pour partir bien avant.»

Quelques-uns de nos mèmes préférés de Bernie Sanders:

À la conférence de Yalta en 1945:

Même pas peur:

Même Mark Hamill a participé au mouvement sur Twitter:

Enfin, sur ce site et grâce à Google Maps, vous pouvez placer Bernie Sanders où vous voulez. Comme devant nos bureaux, par exemple:

Votre opinion