Publié

LucerneLes mystérieuses disparitions étaient une supercherie

Les disparitions mystérieuses de six femmes et enfants érythréens depuis mai 2011 dans le canton de Lucerne n'étaient que supercheries sur fond de fausses identités.

Une jeune femme faussement déclarée disparue.

Une jeune femme faussement déclarée disparue.

Depuis mai 2011, la police du canton de Lucerne avait répertorié la disparition de six femmes et enfants érythréens.

Il s'agissait en réalité d'une supercherie. Le Ministère public a ouvert une enquête pénale contre sept personnes pour infraction à la loi sur les étrangers.

En alertant la police, le supposé mari et les supposés parents des personnes disparues avaient prétendu que ces femmes et enfants séjournaient en Suisse suite à un regroupement familial. L'enquête d'une commission spéciale a démontré que la plupart des soi-disant proches de disparus n'avaient pas fait venir leur famille en Suisse.

En réalité, ils avaient fait entrer des tierces personnes sous une fausse identité qui permettait à ces dernières de séjourner en Suisse ou de poursuivre leur voyage dans un autre pays européen.

Pour éviter que le pot aux roses ne soit découvert, les suspects ont signalé la fausse disparition de leur soi-disant enfants ou épouses, indique jeudi le Ministère public du canton de Lucerne.

(ats)

Ton opinion