Publié

Plan secretLes nazis voulaient raser des villes grâce au soleil

Le régime nazi pensait pouvoir brûler des villes entières grâce à l'énergie solaire qu'aurait concentrée un miroir géant placé dans l'espace, rapporte un journal anglais.

Le canon solaire a été imaginé par le physicien Hermann Oberth en 1923 déjà, mais dans un but pacifique.

Le canon solaire a été imaginé par le physicien Hermann Oberth en 1923 déjà, mais dans un but pacifique.

DR

Les projets fous du IIIe Reich défraient régulièrement la chronique alimentant fantasmes et théories du complot. Soucoupes volantes à croix gammées, bases secrètes en Antarctique, pas facile de faire la part des choses entre canulars et extrapolations scientifiques.

Le Daily Mail vient ajouter une invention dantesque au catalogue des armes hitlériennes: le canon solaire. L’idée était de placer grâce à des fusées un miroir concave de plus de 2 km de diamètre en orbite géostationnaire autour de la terre. Il aurait concentré les rayons du soleil à la manière d’une loupe en un point précis de la planète, permettant de brûler des villes entières et de faire bouillir des portions d’océans. Une petite station habitable arrimée au miroir aurait permis d’orienter l’arme en fonction des besoins.

Le canon solaire a été imaginé par le physicien Hermann Oberth en 1923 déjà. Pionnier mondial de l’astronautique, l’Allemand d’origine roumaine a été le professeur de Werner von Braun, avec qui il travaillera sur les missiles V2.

Destinée à l’origine à ensoleiller artificiellement certaines régions, son invention intéressera les nazis, qui en militariseront les plans durant la guerre. Les Alliés en auraient trouvé des documents après la capitulation de l’Allemagne, comme le relate un article du magazine Lifeparu en 1945.

Les nazis dans l’espace sont un thème récurrent. Le film de science-fiction «Iron Sky» en fait son thème principal, non sans une bonne dose d’humour noir et d’ironie.

(SK)

Votre opinion