Publié

FOOTBALLLes notes du «Matin»

Les envoyés spéciaux du «Matin» à Saint-Marin ont jugé les internationaux suisses sur leur match, qu'ils ont remporté 4-0. Vladimir Petkovic, lui, a fait part de sa frustration à la lecture de certains articles.

1 / 11
Yann Sommer 6. Comme prévu, le portier du Borussia Mönchengladbach a passé une soirée tranquille. Il n'aura eu qu'une intervention à effectuer, sur un centre-tir de Bonini qu'il a subtilement dévié en corner (35e). Impeccable à la relance.

Yann Sommer 6. Comme prévu, le portier du Borussia Mönchengladbach a passé une soirée tranquille. Il n'aura eu qu'une intervention à effectuer, sur un centre-tir de Bonini qu'il a subtilement dévié en corner (35e). Impeccable à la relance.

Keystone
Stephan Lichtsteiner 6. Le capitaine intérimaire a au moins évolué aussi haut que dans le 3-5-2 de la Juventus. Sa vitesse et la qualité de ses centres ont fait beaucoup de mal aux Saint-Marinais. On l'a ensuite moins vu offensivement. Il a été remplacé à l'heure de jeu.

Stephan Lichtsteiner 6. Le capitaine intérimaire a au moins évolué aussi haut que dans le 3-5-2 de la Juventus. Sa vitesse et la qualité de ses centres ont fait beaucoup de mal aux Saint-Marinais. On l'a ensuite moins vu offensivement. Il a été remplacé à l'heure de jeu.

Keystone
Johan Djourou 6. Un peu fébrile en début de rencontre sur une relance ou un contrôle, le Genevois a ensuite été parfait. Il n'a certes pas eu beaucoup de boulot, mais il a toujours été bien placé, défendant proprement et relançant parfaitement. Rien à dire.

Johan Djourou 6. Un peu fébrile en début de rencontre sur une relance ou un contrôle, le Genevois a ensuite été parfait. Il n'a certes pas eu beaucoup de boulot, mais il a toujours été bien placé, défendant proprement et relançant parfaitement. Rien à dire.

Keystone

C'est dans un hôtel de l'aéroport de Kloten, au cours d'un échange des plus banals, que Vladimir Petkovic a, au retour de Saint-Marin, déplacé la discussion sur un terrain inattendu.

«Je me sens frustré, a-t-il lancé. Car, quand je lis certains articles de presse, je... Il me semble qu'il faudrait être plus positif. J'en viens à douter que vous (ndlr: les journalistes)et moi poursuivions le même objectif: la qualification à l'Euro!»

Une saillie suivie d'un silence. Puis d'interrogations. Puis d'une relance. Mais de quoi parle le Mister? «Je ne veux pas entrer dans les détails. J'estime simplement que l'équipe de Suisse a besoin de soutien. Quand nous perdons, vous (ndlr: les journalistes)perdez aussi, et tout le peuple suisse avec.»

Mouais... Pas suffisant. Donc re-relance. «Je parle de critiques qui concernent les personnes et non pas le jeu ou le terrain, qui celles-ci sont légitimes. Certains ont fouillé et ressorti de vieilles histoires...»

Renseignements pris auprès d'initiés, la teneur des articles qui ont déplu au sélectionneur n'a pourtant rien de bien violent. Preuve peut-être qu'en dépit d'un succès acquis sans réel brio à Saint-Marin - «Je ne sais pas si nous nous sommes rassurés, mais l'important était de prendre les trois points», dixit Xherdan Shaqiri -, une véritable inquiétude est née dans cette Suisse inefficace (quarante-quatre tirs en deux matches pour seulement quatre buts, dont deux peut-être entachés d'une position de hors-jeu) et parfois sifflée par son public...

(SI)

Votre opinion