Coronavirus: Les nouvelles mesures que pourrait annoncer le Conseil fédéral
Publié

CoronavirusLes nouvelles mesures que pourrait annoncer le Conseil fédéral

Le gouvernement doit plancher une nouvelle fois mercredi en séance sur les mesures de lutte contre le Covid-19. La question des frontières ainsi que celle d’un dépistage massif devraient être abordées.

Le président de la Confédération Guy Parmelin et le ministre de la Santé Alain Berset. 

Le président de la Confédération Guy Parmelin et le ministre de la Santé Alain Berset.

AFP

Le Conseil fédéral tient sa séance hebdomadaire ce mercredi. Au menu bien sûr, sa stratégie dans la lutte contre le Covid-19 et ses variants. Les sept Sages devraient notamment aborder la question de la quarantaine pour les Suisses et les étrangers qui reviennent de pays à risques. Une quarantaine qui pourrait être réduite de 10 à 7 jours en cas de test négatif au 7e jour, selon un projet soumis aux cantons et aux partis.

Cette mesure est soutenue par tous les partis. Dans une lettre commune dont la presse dominicale s’est fait l’écho, ils ont demandé au Conseil fédéral de mettre en place un véritable système de contrôle aux frontières pour lutter contre le virus. L’entrée en Suisse passerait par des tests et des quarantaines, selon leurs voeux. Mais ils veulent aller plus loin que le gouvernement encore et souhaitent que les frontaliers et les voyageurs d’affaires qui effectuent des séjours courts en Suisse soient également dépistés, via leurs entreprises et les hôtels notamment.

Dépistage massif?

Autre mesure que pourrait prendre le Conseil fédéral ce mercredi: le dépistage de masse. Les experts estiment que plus de la moitié des transmissions du Covid se fait via des personnes asymptomatiques et qui ne savent pas qu’elles sont infectées. Berne souhaite donc encourager le dépistage régulier et préventif (à sa charge) du personnel dans les hôpitaux ou les EMS, mais aussi dans les écoles et les entreprises, annonce 20 Minuten mercredi. Des tests de masse devraient aussi pouvoir être effectués dans des «points chauds», comme dans des zones autour des hôtels.

Berne pourrait aussi statuer sur le cas des écoles. Les directeurs cantonaux de l’éducation ont déjà fait savoir qu’ils se refusaient à fermer les écoles primaires. Mais le Conseil fédéral plancherait sur un concept pour le cas où la situation s’aggraverait. Il pourrait miser sur des demi-classes, voire un passage à l’enseignement à distance pour les élèves plus âgés, comme dans certains cantons déjà.

Dernier point qui pourrait être abordé, selon 20 Minuten: la question des amendes. Le Conseil fédéral pourrait décider de punir à raison d’une amende de 100 francs tous ceux qui participent à une fête privée de plus de 5 personnes. L’organisateur devrait lui écoper d’un montant de 200 francs.

(cht)

Votre opinion

172 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Cdsl

28.01.2021, 16:01

Et la grippe elle en est où? Cette année aucune nouvelle?!

Niky

28.01.2021, 14:30

Le organisateurs de fêtes devraient écoper plus de 3'000- francs!!!

Seke

28.01.2021, 13:33

Les sept sages? D’où? Sur quelle base.