05.12.2019 à 09:05

SuisseLes nuitées hôtelières ont progressé cet été

L'OFS enregistre une hausse en tout de 2,4%. La demande est forte autant en Suisse qu'à l'étranger, en particulier des Etats-Unis.

Le tourisme suisse a de quoi se réjouir.

Le tourisme suisse a de quoi se réjouir.

Keystone

Les nuitées hôtelières se sont inscrites en progression au cours de la saison estivale. Entre mai et octobre, 22,6 millions de nuitées ont été comptabilisées, un chiffre en progression de 2,4% sur un an, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) jeudi. Tous les mois sous revue ont présenté des augmentations, échelonnées entre 0,2% (septembre) et 5,1% (juin).

Les résultats provisoires de l'OFS font état d'une solide progression de la demande au cours de la saison d'été, qu'elle soit étrangère ou suisse. Avec un total de 12,9 millions de nuitées, la demande étrangère a progressé de 2,1%. Quant à la demande indigène, celle-ci a crû de 2,8% à 9,8 millions.

Les Américains en tête

Le continent américain a tiré vers le haut la demande étrangère, avec une hausse de 8,1%, principalement le fait des Etats-Unis. L'Europe ( 1,4%) a également enregistré une progression, portée par les Allemands ( 2,7%) et les Belges ( 6,1%). Les visiteurs des Pays-Bas ( 4,4%), de Russie ( 7,8%) et de France ( 1,8%) ont également été plus nombreux.

Par contre, les nuitées des hôtes en provenance d'Espagne (-7,7%) et d'Italie (-3,1%) se sont inscrites en repli. La demande du continent asiatique est restée stable, même si d'importantes variations ont été constatées dans cette région. Ainsi, la Chine a enregistré une hausse de 3,3%, mais les Pays du Golfe ont essuyé un repli de 11,7%.

En Suisse, Zurich surtout

Par zone touristique, 12 régions sur 13 ont enregistré une progression de nuitées sur un an. La région zurichoise affiche la plus grande augmentation absolue, soit 135'000 nuitées supplémentaires ( 3,7%). Suivent le Valais ( 93'000, 4,7%), la Région lémanique ( 79'000, 4,7%) et les Grisons ( 68'000, 2,9%).

En revanche, la Suisse orientale est la seule région à avoir accusé un recul de nuitées (-38'000, -3,2%). Au cours du seul mois d'octobre, les nuitées ont progressé de 1,8% sur un an à 3,05 millions.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!