Publié

EtourderieLes objets perdus insolites de la fête de la bière

L’année dernière, quelque 4900 objets, du plus ridicule au plus surprenant, ont atterri dans le bureau des objets trouvés de la célèbre fête munichoise.

L'ivresse aidant, les objets les plus insolites sont oubliés sur place par les participants à la fête de la bière.

L'ivresse aidant, les objets les plus insolites sont oubliés sur place par les participants à la fête de la bière.

Keystone

Environ 8 millions de litres de bière engloutis chaque année à la fête de la bière de Munich, cela signifie logiquement quelques moments d’égarement et le bureau des objets trouvés du plus grand festival populaire du monde est là pour en témoigner. L’année dernière, ce sont quelque 4900 objets, du plus ridicule au plus surprenant, qui ont ainsi échoué entre ses murs.

A côté des 1200 vêtements, 420 téléphones portables, 380 paires de lunettes et 70 parapluies, des fêtards sans doute un peu entamés ont ainsi également abandonné un mégaphone, un chien, un casque de viking et cinq alliances.

Les quatre cinquièmes des objets qui parviennent jusqu’au bureau ne sont jamais réclamés, affirme son chef, Mike Müller, 40 ans.

"Le problème, c’est que les gens se saoulent et réalisent seulement le lendemain qu’ils ont perdu quelque chose", explique-t-il, ajoutant: "Et comme beaucoup de gens sont des touristes, ils sont déjà partis et ne peuvent réclamer leurs biens".

L’Oktoberfest venant de commencer, la moisson est encore maigre dimanche, souligne-t-il, tout en prenant en note les renseignements que lui donne une femme en dirdnl (robe traditionnelle bavaroise) qui a égaré son portable.

Seulement une douzaine d’articles attendent déjà leurs propriétaires mais Mike Müller s’attend à ce que le butin grossisse rapidement.

"On a vu de tout. Des gens ont perdu des portefeuilles avec plusieurs milliers d’euros, des bagues de fiançailles en diamant, plein de choses de valeur", détaille-t-il. Au rayon des articles les plus communément perdus se trouvent les clés, les blousons et les téléphones mobiles.

Dans le même bâtiment, se trouve un bureau où atterrissent également les enfants égarés dans le tumulte de la fête avec tout un tas de jouets pour les aider à patienter en attendant l’arrivée de leurs parents.

Chaise roulante et béquilles

"L’année dernière, on a eu une chaise roulante et deux paires de béquilles, je vous laisse imaginer comment les gens sont rentrés chez eux", sourit Mike Müller. Le fauteuil a été récupéré mais pas les béquilles. "Peut-être ont-ils été guéris grâce à la bière", rigole-t-il.

Les objets sont conservés pendant les seize jours de l’Oktoberfest et ceux restés en rade sont transférés au bureau central des objets trouvés de Munich, duquel Müller et son équipe sont détachés chaque année pour la fête.

Quant aux objets identifiés comme appartenant à des visiteurs étrangers, ils sont transférés vers leurs ambassades ou consulats respectifs.

L’exploit de l’an passé, raconte encore Mike Müller, c’est d’avoir retrouvé le chien d’un hommes d’affaires avant que celui-ci ne s’aperçoive que son fidèle compagnon avait préféré au plaisir de sa compagnie, l’espoir de laper quelques flaques de bière enivrantes.

L’animal avait été amené au patron des objets trouvés qui n’avait eu qu’à appeler le numéro de portable inscrit sur le collier de la bête pour annoncer à son maître la bonne nouvelle.

"Ne soyez pas stupide, il est là sous la table", avait répondu le propriétaire avant de réaliser son erreur puis de venir, reconnaissant mais un légèrement penaud, retrouver l’animal une heure plus tard. La fête de la bière dure jusqu’au 7 octobre.

(AFP)

Votre opinion