Partis: Les papables à la tête du PLR et du PDC se réservent pour le Conseil fédéral

Publié

PartisLes papables à la tête du PLR et du PDC se réservent pour le Conseil fédéral

S'ils sont si pressés de se retirer de la course à la présidence du PLR et du PDC, c'est parce que les favoris visent un autre objectif.

par
Philippe Castella
Philipp Müller (à g.) au PLR et Christophe Darbellay au PDC lâcheront la présidence au printemps.

Philipp Müller (à g.) au PLR et Christophe Darbellay au PDC lâcheront la présidence au printemps.

LUKAS LEHMANN, Keystone

Deux présidences de parti sont à repourvoir au printemps prochain et les candidats potentiels ne se bousculent pas au portillon. Président du PDC, Christophe Darbellay avait annoncé son retrait depuis longtemps.

Celui du PLR, Philipp Müller, l'a fait à la surprise générale mardi. Si nombre de candidats idéaux à leur succession s'empressent de se retirer de la course, c'est parce qu'ils visent un autre objectif, le Conseil fédéral.

Les jeunes se profilent

Or la présidence d'un parti n'est pas forcément un tremplin vers le gouvernement. Encore moins dans le cas présent, puisque les prochains présidents doivent emmener leur parti en vue des élections fédérales de 2019.

Et tant Doris Leuthard (PDC) que Johann Schneider-Ammann (PLR) devraient céder leur siège au Conseil fédéral avant cela. Résultat: il pourrait y avoir un coup de jeune à la tête des deux vieux partis, avec des favoris qui ont pour nom Christian Wasserfallen (34 ans) au PLR et Martin Candinas (35 ans) au PDC.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion