Publié

Grande-BretagneLes parlementaires se connectaient à des sites porno

Près de 300'000 «tentatives de connexion» à des sites pornographiques ont été enregistrées entre mai 2012 et juillet 2013 depuis des ordinateurs du Parlement britannique.

Des dizaines de milliers de connexions ont été enregistrées au Parlement britannique.

Des dizaines de milliers de connexions ont été enregistrées au Parlement britannique.

Photo d'illustration, AFP

Selon ces données officielles, le plus grand nombre de connexions a eu lieu en novembre 2012 avec 114'844 tentatives d'accès à ces sites pornographiques, et avril 2013 (55'552). Ces tentatives de connexions chutent drastiquement à 15 en février 2013 ou 397 en juin 2013. Interrogée par le journal, la porte-parole du Parlement n'a pas fourni d'explication à ces variations dans le nombre de connexions. Selon le site d'information, qui rappelle que 5000 personnes travaillent au parlement, 52'000 visites sur des sites de rencontres extra-conjugales ont également été recensées depuis le réseau parlementaire en sept mois, de janvier à juillet 2013.

«Nous ne considérons pas que ces chiffres fournissent une représentation correcte du nombre de tentatives délibérées du fait de la variété des façons dont les sites fonctionnent, réagissent et interagissent», a réagi une porte-parole de la Chambre des Communes.

«Un utilisateur peut accéder à un site contenant des liens optionnels ou automatiques vers d'autres sites (sans les ouvrir), ce qui est malgré tout enregistré comme une requête», a-t-elle ajouté.

(ats/afp)

Ton opinion