01.03.2012 à 14:24

Costa Allegra à la dériveLes passagers recevront deux fois le prix de leur croisière

Les touristes embarqués à bord du Costa Allegra se verront rembourser deux fois le montant dépensé dans la croisière, selon l'armateur Costa Crociere.

Le croisiériste Costa Crociere a dévoilé le montant des indemnisations des passagers à leur arrivée aux Seychelles.

Le croisiériste Costa Crociere a dévoilé le montant des indemnisations des passagers à leur arrivée aux Seychelles.

Les passagers du Costa Allegra, arrivés jeudi aux Seychelles après avoir essuyé un incendie en mer et passé trois jours dans un paquebot sans moteur, électricité, toilettes ni nourriture chaude, recevront, pour indemnisation, deux fois le prix de leur croisière, selon la compagnie.

Montant doublé

"En terme de compensation, nous allons rembourser le montant dépensé dans la croisière, et doubler" ce montant, a indiqué devant la presse Norbert Stiekema, vice-président exécutif de l’armateur Costa Crociere, propriétaire du bateau. "Nous rembourserons aussi toutes les dépenses à bord," a-t-il poursuivi dans la capitale seychelloise Victoria peu de temps après l’arrivée du bâtiment.

Chaque passager peut soit "rentrer en Europe soit rester aux Seychelles pour encore sept ou 14 jours," a ajouté le responsable. Mercredi, Costa avait annoncé que la moitié des passagers du Costa Allegra -- 376 personnes sur 627 -- avaient décidé de continuer leurs vacances aux Seychelles aux frais de la compagnie.

Recours possible

"Les gens qui ne sont pas d’accord avec cette compensation peuvent entamer un recours juridique contre Costa, mais nous ne pensons pas que cela se produira," a ajouté jeudi M. Stiekema. Le responsable a par ailleurs indiqué que deux personnes, "deux femmes âgées", avaient été blessées -- l’une à l’épaule, l’autre au poignet, toutes deux en tombant.

Le Costa Allegra, sur lequel un feu, vite maîtrisé, s’était déclaré lundi, avait été remorqué à partir de mardi en direction de Port Victoria par un thonier français, escorté par des garde-côtes seychellois pour parer à toute attaque de pirates somaliens.

Cette avarie est survenue au plus mauvais moment pour l’armateur Costa Crociere, filiale du géant américain Carnival et visée par de nombreuses plaintes après le naufrage d’un autre de ses navires, le Concordia, qui a fait 32 morts le 13 janvier près de l’île italienne du Giglio.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!