Football: Les passeurs d'idée
Publié

FootballLes passeurs d'idée

Geste de base du sport roi, la passe est désormais cernée de statistiques. Autant d’indicateurs quantitatifs pour traduire les qualités créatives d’un joueur.

par
Florian Müller
Le milieu de terrain belge, Kevin de Bruyne, délivre des passes chirurgicales.

Le milieu de terrain belge, Kevin de Bruyne, délivre des passes chirurgicales.

Paul Ellis/AFP

C’était un geste altruiste. Désintéressé même. La passe – ou offrande, don, cadeau. Avec l’avènement des statistiques, l’impulsion prodigue s’est vue valorisée à hauteur d’individu. Le passeur est déifié, la passe sacralisée. Jadis, seul le buteur attirait la lumière. C’était lui, l’homme providentiel. Désormais, la volonté de remonter à l’origine de la réussite, sans doute pour en comprendre les tenants comme les aboutissants, se fait impérieuse.

Passer ne veut pas dire gagner

Sous l’impulsion des statistiques, dont l’avènement remonte au milieu des années 1990, la passe est disséquée sous toutes ses coutures. Mieux, elle est devenue le maître étalon pour déterminer si une équipe joue «bien». Dans sa dernière étude, l’Observatoire du football (CIES), pour évaluer la qualité de jeu des championnats européens, s’appuie notamment sur trois critères: le pourcentage de passes réussies, le nombre de passes par minute, le nombre de passes qui sépare deux adversaires.

Évidemment, le Big-5 (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne, France) en sort large vainqueur. «Ce sont des indicateurs quantitatifs, desquels on tire des enseignements qualitatifs, explique Raffaele Poli, responsable du CIES. Les meilleurs championnats se distinguent par la fluidité de leur jeu. Pour autant, une maîtrise du ballon et des espaces n’implique pas forcément un plus grand nombre de buts au final.» Dominer n’est pas gagner, en somme.

Voilà pour le collectif. Reste que le football moderne, à l’instar de la société qui le berce, a tendance à s’enticher des individus. Pour déterminer la qualité intrinsèque d’un joueur, à travers le prisme de son influence individuelle sur le jeu, la passe est devenue le premier critère.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion