Original - Les paysans jurassiens ont enterré leurs slips
Publié

OriginalLes paysans jurassiens ont enterré leurs slips

Le défi du slip fait des émules dans le monde agricole, dans le but de mesurer l’activité biologique du sol.

par
Vincent Donzé
Les slips des paysans jurassiens ont été exposés.

Les slips des paysans jurassiens ont été exposés.

FRI – Luc Scherrer

Mesurer et maintenir la qualité des sols, c’est l’ambition du vaste projet agricole «Terres vivantes» mené pendant huit ans dans le Jura et le Jura bernois. Pour déterminer l’état du sol, les paysans ont… enterré leur slip. Un défi initié par «Agriculture durable», une initiative pilotée par les associations «Prometerre» et «Agora».

La démarche consiste à enterrer du coton bio dans une parcelle cultivée. Après trois mois, moins le slip sera présentable, plus le sol se porte bien, selon deux experts de l’institut du végétal «Arvalis». Résultat dans le Jura: «De nombreux paysans n’ont retrouvé que les élastiques de leurs slips», rapporte «Le Quotidien Jurassien».

Acceptable, vulnérable

Outil de base de toute production agricole, le sol «est de qualité acceptable, mais aussi vulnérable» notamment à l’érosion, selon Amélie Fietier, conseillère en agriculture biologique à la Fédération rurale interjurassienne (FRI) .

Le «défi du slip» permet de mesurer la fertilité biologique des sols. Dans cette expérience, le coton constitué à 95% de cellulose est dégradé par des bactéries et des champignons. «Dans un gramme de sol, on peut retrouver plus d’un milliard de bactéries et cinq kilomètres de mycélium de champignons», indiquent les auteurs du projet. Le sol sert d’habitat aux organismes. Il filtre l’eau et la stocke, capte la chaleur du soleil et régule la température.

Test du slip, mode d’emploi: «Utiliser un slip 100% coton, blanc et de qualité bio. Creuser une petite tranchée, en perturbant le moins possible la structure du sol. Placer le slip verticalement, avec l’élastique qui dépasse du sol. Refermer, toujours en ménageant le sol, et placer un indicateur pour retrouver facilement l’endroit. Après environ deux mois, déterrer le slip et observer la dégradation».

Lorsque le slip est déterré, il faut renifler l’odeur du sol et chercher des vers de terre. Une forte décomposition du slip est la preuve d’une activité biologique intense du sol, favorisée par divers facteurs, comme un travail réduit ou un apport d’engrais.

Votre opinion