Zurich: Les pensionnaires d'EMS vont recevoir des «visites»
Publié

ZurichLes pensionnaires d'EMS vont recevoir des «visites»

Le besoin des personnes âgées de rencontrer leurs proches est resté important. Plusieurs EMS zurichois ont installé des tentes ou cabanes à visiteurs au pied des bâtiments.

Avec sa cabine en bois à l'entrée, l'EMS st-gallois «Risi» de Wattwil a inspiré d'autres établissements.

Avec sa cabine en bois à l'entrée, l'EMS st-gallois «Risi» de Wattwil a inspiré d'autres établissements.

Keystone

Rendre visite aux habitants des EMS devient possible à Zurich, malgré le coronavirus. Hôtes et proches sont séparés par une fenêtre ou une vitre en plexiglas. Des tentes et des cabanes sont installées à cet effet au pied des bâtiments.

L'EMS st-gallois «Risi» de Wattwil a fait des émules: début avril, il installait une cabane en bois au pied du home, destinée aux visiteurs. Une vitre en plexiglas y sépare la cabane d'une grande fenêtre ouverte au rez-de-chaussée du bâtiment. Visiteurs et pensonnaires peuvent ainsi se voir. Ils communiquent grâce à un téléphone. La cabane est désinfectée après chaque visite.

Mieux que la vidéoconférence

A Zurich, les pensionnaires d'EMS disposent, depuis Pâques, de tablettes et de téléphones vidéo pour communiquer avec leurs proches. Le besoin des personnes âgées de rencontrer leurs proches est toutefois resté important. Plusieurs homes ont donc installé entretemps des tentes ou cabanes à visiteurs au pied des bâtiments, indique vendredi la direction des EMS de la ville.

Dès la semaine prochaine, d'autres intallations de ce type seront montées et mises en service. Le principe sera étendu à tous les 23 établissements de la ville de Zurich.

«Un pas d'une importance énorme»

Les visiteurs sont séparés de la personne âgée par une fenêtre fermée ou une vitre en plexiglas. Pensionnaires et proches se parlent par téléphones portables interposés. Tentes et cabanes sont désinfectées et aérées après chaque visite.

De cette manière, les personnes âgées reçoivent des visites tout en respectant l'interdiction faite aux proches d'entrer dans le bâtiment du home. «Nous donnons ainsi la possibilité aux gens de se rencontrer à nouveau. C'est un pas d'une importance énorme», souligne Andreas Hauri, chef du dicastère municipal de la santé.

Durée de la visite: 30 minutes

La durée maximale d'une visite sera de 30 minutes, afin qu'un maximum de pensionnaires puissent rencontrer leurs proches. La coordination des visites est assurée par le personnel des EMS.

Les initiatives se sont multipliées récemment en Suisse pour réconforter les personnes âgées confinées dans les EMS. En Valais, un jeune joueur de cor des Alpes passe de home en home pour égayer la journée des pensionnaires depuis l'extérieur des bâtiments. Dans la canton de Glaris, ce sont des artistes de cirque qui en font de même.

(ats)

Votre opinion