27.10.2020 à 13:38

CoronavirusLes personnes asymptomatiques perdent plus vite leurs anticorps

Des chercheurs ont suivi 350 000 personnes qui se sont autotestées régulièrement pour voir si elles disposaient d’anticorps au Covid-19.

Photo d’illustration

Photo d’illustration

Getty Images/iStockphoto

Une étude britannique a montré mardi que les personnes asymptomatiques sont plus susceptibles de perdre rapidement leurs anticorps que celles ayant ressenti des symptômes du nouveau coronavirus. Elle a été réalisée par l’Imperial College London et Ipsos Mori.

Du 20 juin au 28 septembre, les deux organismes ont suivi 350 000 personnes choisies au hasard en Angleterre, qui se sont autotestées régulièrement à la maison pour voir si elles disposaient d’anticorps au Covid-19.

«Au cours de cette période, la proportion de personnes testées positives pour les anticorps du Covid-19 a diminué de 26,5%», passant de 6% à 4,4% de la population testée, explique un communiqué, «ce qui suggère une réduction des anticorps dans les semaines ou les mois suivant l’infection».

«Les résultats suggèrent aussi que les personnes qui n’ont pas montré de symptômes liés au Covid-19 sont susceptibles de perdre plus rapidement leurs anticorps détectables que celles qui ont présenté des symptômes», ajoute l’étude.

La proportion d’anticorps chez les personnes testées positives au virus a diminué de 22,3% au cours des trois mois, quand cette diminution a atteint 64% chez celles qui n’avaient pas déclaré avoir été touchées par le Covid-19.

«Élément crucial»

L’étude souligne aussi que, si toutes les classes d’âge sont concernées par cette diminution, les personnes âgées sont plus touchées: entre juin et septembre, la proportion de personnes de plus de 75 ans disposant d’anticorps a diminué de 39%, quand elle n’a diminué que de 14,9% pour les 18-24 ans.

«Cette étude constitue un élément crucial de la recherche, en nous aidant à comprendre comment évoluent les anticorps du Covid-19 à travers le temps», s’est félicité le secrétaire d’État à la Santé James Bethell.

Cependant, «on ne sait pas encore si les anticorps confèrent un niveau d’immunité efficace ou, si une telle immunité existe, combien de temps elle dure», a précisé l’Imperial College London et Ipsos Mori, demandant aux Britanniques dans leur communiqué de continuer à suivre les consignes sanitaires.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
8 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

platon

28.10.2020 à 19:23

encore il est faux de dire que les séniors sont les plus touchés les djeuns aussi simplement les familles ne le disent pas et font leur deuil au calme sans le claironner dans les médias. Mettez-vous à la place d'une maman qui perd son fils agé de 10 ans à cause de ce virus alors vos statistiques sont fausses par ce que moi myope comme une taupe et moins de 55 ans et une dame de 88 ans voit mieux que moi et elle n'a pas besoin de lunette et ceci est qu'un exemple parmis tant d'autre Bon c'est triste cette histoire et elle ressemble de plus en plus à une vengeance maladive de quelqu'un qu'à un virus. allez savoir on peut tout envisager on est sur de rien

sans blague

28.10.2020 à 19:04

bon les sanctions sont tombées comment être certains que ce ne sont pas celles manipuées par des anti machins qui diffuseraient que des mensonges comment en etre certain on a pas la télévision et pas de net non plus trop cher alors qui croire et avec un masque on respire moins d'oxygène que seul 40% et les poumons pourraient développer des bactéries en ce sens et empêcher une respiraiton normal peut pas mieux dire alors que croire . propagande disiez-vous on voit d ou le vent souffle et surtout par qui ce doit être une grande souffrance pour ceux qui utilisent ce genre de propagande et la diffuse le chemin est peu fiable.

Circle

27.10.2020 à 14:25

Voilà rebelote rdv annulé!