08.05.2019 à 15:11

Suisse«Les personnes sourdes ne mendient pas dans les rues»

La Fédération suisse des sourds met en garde contre les faux malentendants qui viennent soutirer de l'argent aux passants à l'aide de fausses pétitions.

par
Le Matin/Comm
«La Fédération suisse des sourds n’accepte ni ne demande jamais d’argent liquide lors de ses campagnes», explique-t-elle.

«La Fédération suisse des sourds n’accepte ni ne demande jamais d’argent liquide lors de ses campagnes», explique-t-elle.

Fédération Sourds

«Attention aux faux sourds, ne donnez jamais d'argent en liquide!»

La Fédération suisse des sourds (FSS) lance ce mercredi un appel à la population. Le but: mettre en garde contre les «personnes sans scrupule qui font la manche dans la rue et sur les terrasses en se faisant passer pour des sourds», indique-t-elle dans un communiqué.

Selon elle, ces personnes utilisent toujours le même mode opératoire: elles récoltent des donations en faisant signer des pétitions soi-disant pour la bonne cause. Mais en réalité, l'argent n'atterrit jamais dans les caisses de la FSS ou dans celles d'un quelconque autre institut avec des projets concrets.

Recrudescence

«Sachant qu’elles ne risquent pas grand-chose aux yeux de la loi, elles étendent maintenant leur territoire même aux transports publics et les trains CFF», déplore la Fédération, qui constate une recrudescence de ce type d'escroquerie avec le retour du beau temps.

Et d'ajouter: «De nos jours, les personnes sourdes et malentendantes ne mendient pas dans les rues; elles se battent pour être inclues dans la société afin de pouvoir bénéficier d’une formation et d’un emploi comme tout autre habitant de Suisse.»

Jamais d'argent liquide

Pour démêler le vrai du faux, la Fédération indique que lorsqu'elle récolte des fonds, elle organise des stands dans des lieux publics en s'équipant de toutes les autorisations nécessaires et en affichant clairement son logo officiel. «Et surtout, la Fédération suisse des sourds, notamment pour des raisons de sécurité, n’accepte ni ne demande jamais d’argent liquide lors de ses campagnes», ajoute-t-elle.

Pour conclure, la FSS prie toute personne qui aurait été abordée par de «faux sourds» ou qui en aurait vus de les signaler à la police.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!