03.03.2016 à 10:33

SuisseLes perspectives restent sombres dans l'industrie

En l'espace de trois mois, le baromètre UBS des PME s'est dégradé. Les grandes sociétés du secteur industriel souffrent en revanche moins de la situation économique actuelle.

ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La reprise dans les petites et moyennes entreprises industrielles en Suisse se fait attendre.

En l'espace de trois mois, le baromètre UBS des PME s'est dégradé. Les grandes sociétés du secteur souffrent moins de la situation économique actuelle.

Pour les grandes entreprises, le baromètre s'est légèrement amélioré depuis octobre, passant de -0,80 à -0,58 point en janvier dernier, a indiqué jeudi UBS. Pour les firmes de moins de 200 salariés, ce même indicateur a en revanche chuté de -0,69 à -1,02 point.

Le niveau de production a fléchi pour les deux tailles d'entreprises. La baisse s'est même accentuée pour les grandes. Pour toutes, la demande de l'étranger s'est contractée et la pression sur les prix perdure. La situation ne devrait pas changer d'ici la fin de l'année, signale le baromètre. Pour 2016, UBS table sur une inflation négative de -0,4%.

Dans le secteur du bâtiment, les firmes s'attendent à un nouveau ralentissement de l'économie sur le trimestre écoulé. Avec pour conséquence, un tassement des commandes et des revenus. Depuis la récession de 2009, les entreprises de construction ne s'étaient plus montrées aussi pessimistes, observe UBS.

Répit dans le tourisme

Le secteur des services s'attend lui aussi à une diminution des revenus. Le même pessimisme vaut pour la marche des affaires et l'évolution des prix. Si en janvier, les grandes entreprises touristiques jugeaient à nouveau leur situation «satisfaisante», elles affichaient leur pessimisme pour la suite.

Le baromètre résulte d'une enquête mensuelle réalisée par le centre de recherches conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (KOF). Depuis la suppression du cours plancher mi-janvier 2015, l'indice des PME a fluctué autour de -1 point. Pour les grandes firmes, la moyenne s'inscrit à -0,71 point.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!