Asie - Les Philippines et Taïwan menacés par le super typhon Chanthu
Publié

AsieLes Philippines et Taïwan menacés par le super typhon Chanthu

Le typhon de force 5 nommé Chanthu, qui s’est formé en seulement 48 heures, devrait frôler les Philippines avant de peut-être heurter Taïwan de plein fouet.

Certaines routes sont déjà inondées, comme ce pont dans le nord des Philippines, à causes des intempéries liées à Chanthu.

Certaines routes sont déjà inondées, comme ce pont dans le nord des Philippines, à causes des intempéries liées à Chanthu.

AFP

Un super typhon qui s’est formé en 48 heures seulement menace les Philippines et Taïwan de vents destructeurs et de pluies torrentielles dans les prochains jours, selon le bureau météorologique central de Taïwan.

Le typhon de force 5, nommé Chanthu, se trouvait vendredi matin à environ 630 kilomètres au sud-est de l’extrémité sud de Taïwan, avec des rafales atteignant 234 kilomètres par heure, selon cette agence météorologique.

L’agence météorologique philippine a déclaré que le typhon devrait frôler la pointe nord-est du pays plus tard dans la journée de vendredi, mettant en garde contre des vents «destructeurs» dans la ville de Santa Ana, où vivent environ 35’000 personnes, et dans la partie orientale des îles Babuyan, très éloignées.

Elle a ajouté que des vagues de 2,5 à 10 mètres seraient provoquées par une mer agitée. Le gouverneur de Cagayan a ordonné aux employés du gouvernement et du secteur privé de rester chez eux et de «fortifier» leurs maisons, a déclaré Rogelio Sending, le responsable de l’information de la province.

Rapidité étonnante

Selon la plupart des projections, la tempête continuera ensuite à se diriger vers le nord-est et pourrait toucher directement Taïwan au cours du week-end. Les météorologues se sont étonnés de la rapidité avec laquelle Chanthu s’est transformé en une puissante tempête après avoir fait son apparition lundi entre Guam et les Philippines.

«Chanthu est passé d’une dépression à un typhon de catégorie 5 en 48 heures», a écrit sur Twitter Sam Lillo, chercheur à la National Oceanic and Atmospheric Administration américaine. Seules cinq autres tempêtes, toutes de ce siècle, ont fait cela, a-t-il ajouté.

En deux jours seulement, la vitesse du vent de Chanthu est passée de 30 miles par heure à 160 miles par heure à son apogée. Les typhons deviennent plus puissants et se renforcent plus rapidement à mesure que la planète se réchauffe en raison du changement climatique causé par l’homme.

Version originale publiée sur 20min.ch

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires