Publié

Transports aériensLes pilotes de Lufthansa ont suspendu leur grève

Le syndicat allemand des pilotes, Cockpit, a renoncé à une grève prévue ce mardi sur les vols de la compagnie allemande Lufthansa.

ARCHIVES, Keystone

La direction du transporteur a fait une nouvelle proposition, dont il faut discuter, a expliqué lundi 15 septembre le syndicat des pilotes allemands dans un communiqué,

En conflit avec Lufthansa sur le régime des départs en pré-retraite, Cockpit avait annoncé lundi une grève pour le lendemain, la quatrième en un peu plus de deux semaines. Elle devait toucher cette fois-ci les vols long-courrier au départ de Francfort entre 09h00 et 17h00, en parallèle d'une grève des pilotes du concurrent Air France.

Lufthansa avait ensuite fait savoir que tous les vols long-courrier au départ de Francfort seraient assurés normalement mardi, malgré la grève, grâce à un plan de vol aménagé.

Depuis l'échec fin août de négociations sur les pré-retraites, Cockpit a déjà organisé trois grèves de plusieurs heures qui ont conduit à l'annulation de près de 500 vols en tout, essentiellement sur les liaisons intérieures et européennes. La dernière en date a eu lieu le 10 septembre à Munich.

Elles coûtent cher

Si elles ne conduisent en général pas à des scènes de cohue dans les aéroports, les grèves coûtent cher à Lufthansa. Les comptes de la société ont déjà été touchés cette année à hauteur de 60 millions d'euros par un mouvement social de trois jours en avril.

En Allemagne, les conducteurs de train sont également en conflit avec la direction de la compagnie de chemin de fer Deutsche Bahn. Ils ont fait grève deux fois ces dernières semaines.

(ats)

Ton opinion