Football: Les play-off de Super League déjà «mort-nés»?

Publié

FootballLes play-off de Super League déjà «mort-nés»?

Des clubs de l'élite suisse et de nombreux fans militent pour l’abolition des séries éliminatoires, pile cinq mois après que la majorité des clubs a voté en leur faveur.

par
Robin Carrel
Fabian Rieder et Bledian Krasniqi à la lutte.

Fabian Rieder et Bledian Krasniqi à la lutte.

Claudio De Capitani/freshfocus

Le 20 mai dernier, en assemblée générale, les vingt clubs de Swiss Football League avaient entériné le passage de la Super League à douze clubs, au lieu de dix actuellement. Les équipes du pays s'étaient en revanche davantage écharpées sur le mode de championnat. Avec deux formations supplémentaires, plus question de jouer quatre rondes complètes. Des play-off avaient ainsi été instaurés pour définir le champion national et les représentants de la Suisse au niveau continental et ceci dès la saison 2023-2024.

Ce choix avait fait le malheur de la grande majorité des fans, qui n'ont eu de cesse de protester contre ce nouveau modèle très «nord-américain» et qui ne colle pas aux habitudes de la Vieille Europe. Tous les week-ends dans les stades, les supporters sortent des banderoles et chantent contre cette évolution du jeu de ballon. Le champion qui ne serait pas la meilleure équipe et la formation la plus régulière sur une année? Très peu pour eux.

«Les play-off dans le football sont sportivement injustes et inéquitables!»

Communiqué du FC Zurich

Ce jeudi, une nouvelle étape a été franchie dans le combat contre ces séries éliminatoires dont plus grand monde ne semble vouloir. Une pétition en ligne a été lancée jeudi dans l'après-midi et elle a très vite recueilli plus de 5000 signatures. Quelques heures auparavant, c'est le FC Zurich, le champion en titre, qui avait demandé à la SFL de renoncer aux play-off pour distribuer le titre et les places européennes en fin de saison.

«Les play-off dans le football sont sportivement injustes et inéquitables!, a écrit le FCZ sur son site internet. Lors des matches de barrage à la fin d'une saison, le hasard, la situation des blessures, les joueurs suspendus, les maladies (Covid), les décisions des arbitres et de la VAR, etc... peuvent jouer un rôle influent. Le mode doit être clair, simple et compréhensible pour tous. Les réactions au projet d'introduction d'un mode play-off ont également été extrêmement négatives chez les supporters. Ignorer l'avis de nos fans va à l'encontre de notre conception de la manière de traiter avec nos principales personnes de référence.»

Dans la foulée, ce sont les Young Boys, leaders de Super League, qui se sont positionnés de la même manière, tout en faisant une demande similaire à celle du FCZ: «Nous comprenons la nécessité du passage à douze équipes et serions heureux que l'AG de la Swiss Football League se prononce en faveur du «modèle écossais», avec trois tours de base suivis d'une division entre les rangs 6 et 7 en tour de championnat pour le titre et tour de relégation. Les BSC Young Boys s'engagent en tout cas pour cette version, pour le bien du football de club en Suisse, et soutiennent ainsi la proposition du FC Zurich à l'attention de l'AG de la Swiss Football League.»

Il risque d'y avoir du sport lors de la prochaine assemblée générale de la SFL.

Ton opinion