Covid-19: Les plus de 80 ans boudent le deuxième rappel en Suisse

Publié

Covid-19Les plus de 80 ans boudent le deuxième rappel en Suisse

Selon les chiffres publiés par l’OFSP, seule un peu plus d’une personne de plus de 80 ans sur dix a opté pour le 2e booster malgré les recommandations de la Confédération.

Alors que les seniors avaient jusqu’ici bien suivi la campagne de vaccination contre le Covid, ils sont clairement plus hésitants pour la 4e dose.

Alors que les seniors avaient jusqu’ici bien suivi la campagne de vaccination contre le Covid, ils sont clairement plus hésitants pour la 4e dose.

Tamedia AG

De nombreuses personnes âgées semblent peu pressées de suivre la recommandation de la Confédération pour un deuxième rappel du vaccin contre le Covid-19. Ces dernières semaines, à peine 12% des personnes de plus de 80 ans ont reçu une quatrième piqûre, constate mercredi la «Luzerner Zeitung».

Jusqu’à début août, seules 11,9% des personnes de plus de 80 ans ont suivi la recommandation de vaccination de la Confédération et se sont fait administrer une quatrième dose, selon des informations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Au total, la Suisse enregistre un peu plus de 90’000 deuxièmes rappels, dont près de 55’000 concernent les plus de 80 ans. Le reste concerne des «vaccinations de voyage et de rappels pour les personnes immunodéficientes», précise l’OFSP.

Rudolf Hauri est déçu

Actuellement, l’OFSP et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) recommandent un deuxième booster à toutes les personnes âgées de 80 ans et plus ainsi qu’à celles dont le système immunitaire est fortement affaibli en raison d’une maladie ou de médicaments. Cette recommandation est en vigueur depuis le 5 juillet.

Interrogé par «SRF», le président de l’Association des médecins cantonaux de Suisse, Rudolf Hauri, s’est dit déçu de la faible demande pour le deuxième rappel. Il observe qu’après trois vaccinations, certains hésitent et ont l’impression d’être suffisamment vaccinés. Autre cause invoquée: un nouveau rappel qui ciblerait spécialement le variant Omicron devrait être disponible dès l’automne et certaines personnes pourraient attendre cette échéance plutôt que de se faire piquer tout de suite.

Jusqu’à présent, les plus de 80 ans en Suisse ont bien suivi les recommandations de vaccination de la Confédération. Dans ce groupe d’âge, plus d’une personne sur quatre a été vaccinée au moins trois fois. En comparaison, moins de la moitié de la population suisse totale a reçu un rappel de vaccin jusqu’au début du mois d’août.

(jba)

Ton opinion

22 commentaires