Actualisé

MODELes poils pubiens s'invitent dans les vitrines

American Apparel a créé la controverse en présentant dans les vitrines d'un de ses magasins à New York des mannequins en plastique avec poils pubiens.

Parmi les passants, les avis sont très partagés: la chaîne de vêtements American Apparel a créé la controverse en présentant dans les vitrines de son magasin de Lower East Side, à New York, des mannequins en plastique avec poils pubiens.

Badauds et clients prenaient vendredi des photos, pouffaient de rire ou au contraire soulevaient les sourcils d'un air horrifié à la vue de ces mannequins vêtus de sous-vêtements transparents, à travers lesquels on pouvait clairement distinguer une épaisse toison pubienne

Campagnes marketing provocatrices

American Apparel, qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de campagnes marketing provocatrices, assure vouloir célébrer la «beauté naturelle» à l'approche de la journée - généralement prolifique pour le commerce - de la Saint-Valentin, le 14 février.

«Nous invitons les passants à explorer l'idée de ce qui est 'sexy', à voir dans quelle mesure ils se sentent à l'aise avec les formes naturelles de la femme et peut-être, et c'est le plus important, à venir essayer certains de nos ensembles préférés de la saison», a expliqué la directrice de création de la marque, Iris Alonzo.

«Quand même un peu bizarre»

Layla Khabiri, qui travaille dans un bar à vin et vit au coin de la rue, y voit un «subterfuge facile» pour faire grimper les ventes, reconnaissant toutefois que l'idée est intéressante et quelque peu «contre-culture».«J'adore!», dit Marc Mangano, 41 ans. «C'est juste génial», lance-t-il, la cigarette au coin des lèvres.

«Il y a un côté réel. Même si la plupart des femmes aujourd'hui se rasent un peu plus que ça...». Etudiante, Minjung s'arrête aussi devant la vitrine. Est-ce que cela va la pousser à acheter ces lingeries? Non. «C'est cool, mais c'est quand même un peu bizarre».

Les mannequins en question sont présentés uniquement dans la boutique d'American Apparel sur East Houston Street, à Manhattan. Il n'est pas prévu à ce stade que l'idée soit étendue à d'autres magasins de la chaîne à New York, ou ailleurs aux Etats-Unis.

(AFP)

Ton opinion