Publié

SuisseLes policiers appelés en renfort se font entendre

Les policiers demandent le respect de standards minimaux d'hébergement lorsqu'ils sont mobilisés pour des événements spéciaux.

Ces revendications comprennent notamment la mise à disposition de chambres fermées plutôt que de dortoirs. (Image d'illustration)

Ces revendications comprennent notamment la mise à disposition de chambres fermées plutôt que de dortoirs. (Image d'illustration)

Keystone

La Fédération Suisse des Fonctionnaires de Police (FSFP) demande des standards minimaux pour l'hébergement des policiers appelés en renfort lors d'événements spéciaux. Cette revendication fait suite aux incidents qui ont marqué le séjour de 300 policiers mobilisés à Genève la semaine dernière.

«Les conditions de vie qu'ils ont connues à cette occasion ont été tout simplement inacceptables», indique Johanna Bundi Ryser, présidente de la FSFP, citée dans un communiqué diffusé jeudi. Des policiers avaient été appelés à Genève pour soutenir leurs collègues pour la visite du président chinois et les négociations sur Chypre. La FSFP rappelle que les policiers ont été logés dans des abris de protection civile dépourvus de chauffage et d'eau chaude, et sans aucune protection de leur sphère privée. «En outre, une centaine d'entre eux ont été victimes d'une intoxication alimentaire», ajoute la FSFP.

«Cet incident de Genève devrait maintenant susciter la réflexion des commandants de police», indique Mme Bundi Ryser. La FSFP demande notamment des standards minimaux unifiés pour le logement, la nourriture et les temps de repos.

Pas de dortoirs

Un groupe de travail a déjà établi une liste concrète d'exigences minimales applicables lors de ces engagements. Ces revendications formulées après l'Euro 2008 comprennent notamment la mise à disposition de chambres fermées avec des lits de qualité dotés de draps, d'oreillers et de duvet, plutôt que des dortoirs. Ces standards minimaux devraient permettre aux policiers de se reposer correctement avant de reprendre leur service, explique la présidente de la FSFP. De tels standards ont déjà été introduits en Allemagne et en France, selon la Fédération.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!