16.09.2013 à 16:15

Meurtre d'AdelineLes policiers veulent plus d'incarcérations

Les policiers souhaitent plus de peines d'emprisonnement et moins de mesures thérapeutiques. En revanche, ils sont divisés sur une uniformisation de la gestion des détenus dangereux.

von
Pascal Schmuck
Zurich
La Prison de Champ-Dollon à Genève. Fabrice A. était traité à la Pâquerette, le centre de sociothérapie.

La Prison de Champ-Dollon à Genève. Fabrice A. était traité à la Pâquerette, le centre de sociothérapie.

Keystone

Le meurtre d'Adeline a fait ressurgir les débats sur l'harmonisation des règles pour les détenus dangereux et d'enfermement pour les récidivistes. Si les politiques donnent de la voix, les policiers ne sont pas en reste, à l'image de Hans-Jürg Käser, président de la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!