Publié

InterviewLes politiciennes sont-elles des potiches?

La vice-présidente des Femmes socialistes suisses, Cesla Amarelle, prend la défense des femmes libérales-radicales dans une lettre ouverte au président du PLR suisse, Philipp Müller.

par
Vincent Donzé
Cesla Amarelle, vice-présidente des Femmes socialistes suisses.

Cesla Amarelle, vice-présidente des Femmes socialistes suisses.

Sébastien Feval

Non, mais il est insupportable de voir comment sont traitées les femmes libérales-radicales par leur propre parti.

Votre opinion