Publié

SuisseLes pompiers tout en haut de l'échelle... de la confiance

Selon un sondage, les pompiers sont les professionnels qui jouissent de la plus grande confiance du public. En fond de classement, on trouve les politiciens, les conseillers financiers, les footballeurs et les vendeurs de voitures.

La plus grande étude consommateurs d'Europe, menée par le magazine «Reader's Digest», révèle que la cote de confiance des pompiers suisses reste intacte par rapport à l'année précédente. Les pompiers ont réussi à atteindre la cote de confiance la plus élevée dans les 15 pays où le sondage a été effectué.

En Suisse, 94% des personnes sondées on accordé une confiance «très grande» ou «plutôt grande» aux pompiers. Les infirmières et les pilotes se sont hissés à égalité au deuxième rang avec 92 pour cent, suivis des pharmaciens avec 91%, puis des médecins (89%) et au sixième rang des agriculteurs (82%).

Les politiciens suisses se sont améliorés par rapport à la tendance européenne: avec 24%, ils se sont hissés jusqu'au deuxième échelon supérieur parmi les politiciens d'Europe, ils sont uniquement devancés par la Suède (26%). Alors que la cote de confiance s'est maintenue à 8% pour les politiciens dans toute l'Europe, celle des politiciens suisses a légèrement augmenté par rapport à l'an passé, à savoir de 3 points. Mais en Suisse aussi, les politiciens viennent en queue de classement parmi les professions les plus dignes de confiance, conjointement avec les conseillers financiers, les footballeurs et les vendeurs de voitures.

Avec leur septième rang, d'une part les policiers suisses obtiennent un succès d'estime et d'autre part ils surpassent leurs collègues européens comme aucune autre profession ne le fait. La cote de confiance des policiers suisses, qui atteint 81%, dépasse superbement de 22 points la moyenne européenne.

Votre opinion