Publié

ConsommationLes primes maladie ont le plus préoccupé les Suisses en 2011

Selon l'organisation alémanique des consommateurs, les primes arrivent en tête des soucis des Suisses, devant la violence chez les jeunes et les méthodes de publicité agressives.

L'augmentation régulière des primes maladies font partie des soucis principaux des Suisses.

L'augmentation régulière des primes maladies font partie des soucis principaux des Suisses.

Keystone

Les primes maladie ont été la préoccupation numéro un des Suisses en 2011, selon un sondage réalisé par l'organisation alémanique des consommateurs Konsumentenforum (kf). La deuxième place revient à la problématique de «l'abus d'alcool et de la violence chez les jeunes».

Les «méthodes de publicité agressives» arrivent au troisième rang, suivies des «pratiques commerciales douteuses sur internet». De manière générale, les personnes interrogées se sont montrées plus soucieuses qu'un an auparavant, a indiqué l'organisation mercredi.

En outre, certains domaines qui n'étaient pas encore perçus comme problématiques il y a un an échauffent désormais les esprits. Les sondés sont ainsi préoccupés par «les prix croissants de l'électricité et de l'énergie», «le service et les prix des CFF» ainsi que «les taxes du secteur public».

Le porno sur le net gagne du terrain

La question de «la pornographie sur internet et dans d'autres médias» gagne aussi du terrain par rapport à l'année précédente. De même, «le surendettement et la consommation effrenée» inquiètent les sondés.

L'enquête a été réalisée entre le 17 novembre et le 4 décembre 2011 auprès d'un millier de personnes en Suisse alémanique et en Suisse romande.

Ton opinion