Alimentation  - Les prix alimentaires ont bondi de 40% en un an
Publié

Alimentation Les prix alimentaires ont bondi de 40% en un an

La nette hausse enregistrée en mai s’explique par la flambée des prix des huiles végétales, de ceux du sucre et des céréales ainsi que des prix de la viande et des produits laitiers.

La hausse enregistrée en mai s’explique notamment par le raffermissement du prix de la viande. Photo d’illustration.

La hausse enregistrée en mai s’explique notamment par le raffermissement du prix de la viande. Photo d’illustration.

Getty Images via AFP

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont bondi en mai de près de 40% sur un an, atteignant leur niveau le plus haut depuis septembre 2011, a annoncé jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’Indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 127,1 points en mai, soit 4,8% de plus que le mois précédent et 39,7% de plus qu’en mai 2020. Il s’agit de la plus forte progression mensuelle de l’indice depuis octobre 2010. C’est aussi la douzième hausse mensuelle consécutive de cet indice, qui mesure la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base.

La nette hausse enregistrée en mai s’explique par la flambée des prix des huiles végétales (soja, huile de palme…), de ceux du sucre et des céréales (maïs, blé) ainsi que par le raffermissement des prix de la viande et des produits laitiers, explique la FAO. L’organisation a annoncé s’attendre à une production mondiale «record» pour les céréales en 2021. Elle devrait s’établir à 2821 millions de tonnes, soit une progression de 1,9% par rapport à 2020.

(AFP)

Votre opinion

54 commentaires