Publié

compte en suisseLes quatre mois de mensonges de Jérôme Cahuzac

Longtemps accusé de détenir un compte à l'étranger non déclaré, l'ex ministre du Budget avait toujours affirmé être innocent. Retour sur plusieurs semaines de déni.

par
Jérémy Santallo

«J’ai été pris dans une spirale du mensonge et m’y suis fourvoyé. Je suis dévasté par le remords. Penser que je pourrais éviter d’affronter un passé que je voulais considérer comme révolu était une faute inqualifiable. J'affronterai désormais cette réalité en toute transparence».

Sur son blog mardi, Jérôme Cahuzac a fait son mea culpa. L'ex-ministre français du Budget, inculpé pour blanchiment de fraude fiscale, a reconnu mardi avoir menti aux plus hautes autorités de l'Etat, dont le président français François Hollande.

Votre opinion