Publié

HOCKEY SUR GLACELes Rangers peuvent rêver

New York est revenu à 1-3 en finale de Coupe Stanley en battant Los Angeles 2-1. Henrik Lundqvist impérial devant son filet.

Henrik Lundqvist recevant le «Broadway Hat» (le chapeau de Broadway), récompense interne allant au meilleur joueur des Rangers après une victoire.

Les New York Rangers peuvent rêver d'un impensable exploit en finale de la Coupe Stanley. Vainqueurs 2-1 des Kings mercredi soir, ils ne sont plus menés que 1-3 par Los Angeles.

Les hommes d'Alain Vigneault ont pu compter sur un Henrik Lundqvist impérial devant son filet. Le portier suédois s'est fait l'auteur de 40 arrêts, dont 17 dans un troisième tiers-temps nettement dominé par les Kings. Auteur d'un blanchissage dans l'acte III, son vis-à-vis Jonathan Quick a dû faire face à 19 tirs cadrés seulement, dont 1 seul dans l'ultime période!

La chance était même du côté de Lundqvist lorsque le puck glissait entre ses jambières avant d'être freiné par la neige formée sur la glace puis repoussé sur la ligne par le centre Derek Stepan à 1'11'' de la fin du match.

Les mêmes frayeurs qu'en 2012?

Les Kings demeurent forcément en position de force dans cette finale, quatre équipes seulement dans l'histoire de la NHL ayant remporté une série après avoir perdu les trois premiers matches.

Ils feront tout pour éviter de revivre les mêmes frayeurs que dans la finale 2012, eux qui avaient eu besoin de six matches pour vaincre la résistance des New Jersey Devils après avoir pourtant mené 3-0. La troupe de Darryl Sutter devra pour cela s'imposer vendredi dans son antre du Staples Center.

(SI)

Ton opinion