Actualisé

Linden (BE)Les recrues qui étaient malades vont mieux

Les 50 soldats hospitalisés jeudi pour une intoxication alimentaire sont sur la voie de la guérison. La quarantaine a été levée.

Plusieurs compagnies sont basées à Jassbach, dans le canton de Berne.

Plusieurs compagnies sont basées à Jassbach, dans le canton de Berne.

Keystone

Les 50 soldats de l'école de recrues de Jassbach à Linden, dans l'Emmental, touchés par des troubles gastro-intestinaux se portent mieux. Le mal dont ils souffraient depuis jeudi est toujours en cours de clarification, a indiqué le Département de la défense vendredi.

La quarantaine ordonnée par le canton de Berne a été levée dans la nuit. Sur les 50 militaires concernés, 35 ont pu rejoindre la troupe ou ont été mis en congé. Les 15 restants devraient pouvoir quitter les soins médicaux dans la matinée.

La source des malaises n'a pas encore été identifiée, mais une cause virale est exclue. Le repas de midi pourrait être en cause, selon le porte-parole de l'armée Daniel Reist. Un juge militaire a été chargé de l'enquête.

Les soldats touchés ont souffert de diarrhée et de vomissements. Ils ont été transférés par ambulances et la Rega à l'hôpital ainsi que dans des établissements sanitaires militaires. L'école de recrue a été assistée par le service psycho-pédagogique.

L'école de recrues a commencé il y a trois semaines et plusieurs compagnies sont basées à Jassbach, un lieu de formation de l'armée spécialisé dans la cyberdéfense. Jusqu'à 400 militaires, nourris et logés, peuvent y séjourner en été.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!