Déconfinement - Les restaurants rouvriront sans pass sanitaire
Publié

DéconfinementLes restaurants rouvriront sans pass sanitaire

En visite à Schaffhouse lundi après-midi, le conseiller fédéral Alain Berset s’est dit optimiste pour une réouverture le 31 mai.

par
Eric Felley
Comme toujours avec Alain Berset, les bonnes nouvelles demeurent assorties d’un appel à la prudence.

Comme toujours avec Alain Berset, les bonnes nouvelles demeurent assorties d’un appel à la prudence.

AFP

«La situation épidémiologique s’améliore», a déclaré lundi en fin d’après-midi le conseiller fédéral Alain Berset lors d’une visite dans le canton de Schaffhouse: «Si la situation le permet, nous pourrons franchir une nouvelle étape positive à la fin du mois de mai», a-t-il confirmé lors d’une conférence de presse relayée par la presse alémanique. Il constate que la population respecte bien les mesures de protection et que l’évolution de la vaccination et l’utilisation des autotests vont dans la bonne voie.

Dans ces conditions, les mesures de déconfinement proposées par le Conseil fédéral la semaine dernière devraient se concrétiser: «Nous espérons vraiment ouvrir les restaurants à la fin du mois», a-t-il déclaré, ajoutant «qu’aucun certificat Covid ne sera requis.» Cela dit, le certificat de vaccination ou le pass sanitaire ne sera pas encore prêt le 31 mai: «Nous travaillons à plein régime sur ces certificats», a-t-il précisé.

Répondant à une question sur la dangerosité de la variante indienne du virus et sa propagation en Grande-Bretagne: «Nous suivons attentivement le développement des mutations et nous y sommes préparés, a-t-il dit. Nous avons actuellement très peu de cas de la variante indienne. Pour le moment, il n’est pas nécessaire de mettre les voyageurs britanniques sur la liste à risques pour les voyageurs entrants». D’une manière générale, fidèle à sa ligne, et malgré les bonnes nouvelles: «Nous devons rester prudents et la vaccination doit se poursuivre… Nous avons des vaccins assurés pour l’hiver et un plan pour 2022». L’objectif du Conseil fédéral est d’éviter toute nouvelle fermeture à l’avenir.

Votre opinion

311 commentaires