Environnement: Les riches contribuent à la déforestation
Publié

EnvironnementLes riches contribuent à la déforestation

Selon l'Université de Berne, une augmentation de la fortune des super-riches correspond à une hausse des investissements dans des cultures néfastes pour la nature.

Les cultures de soja, d'huile de palme et de canne à sucre contribuent grandement à la déforestation.

Les cultures de soja, d'huile de palme et de canne à sucre contribuent grandement à la déforestation.

Keystone

Soja, huile de palme et canne à sucre: ces cultures qui contribuent à la déforestation au niveau mondial sont encouragées par les investissements des personnes privées super-riches. C'est le constat d'une étude de l'Université de Berne publiée dans la revue Nature Sustainability.

Ce secteur des cultures appelé «flex-crops» en anglais sert aussi bien à la production de denrées alimentaires que de matières premières pour la production d'énergie ou l'industrie, a indiqué mardi l'alma mater bernoise dans un communiqué.

Dans son étude, Graziano Ceddia met en évidence une forte corrélation entre la croissance du capital en mains privées entre 1991 et 2014 et l'afflux d'investissements dans 21 pays d'Amérique latine et du sud-est asiatique. Avec, à la clé, une extension des surfaces dévolues à ce type de cultures.

Selon les calculs du chercheur, une augmentation de 1% de la fortune des super-riches correspond à une hausse de 2,4% à 10% des surfaces de «flex-crops» cultivées. Ce secteur offre des rendements élevés pour qui possède une grosse fortune.

Ces travaux montrent qu'il est urgent de réduire les inégalités de fortune et pas seulement de revenu si l'on veut préserver l'environnement, note encore l'auteur.

(ats)

Votre opinion