Suisse: Les risques s’accroissent dans l’immobilier

Publié

SuisseLes risques s’accroissent dans l’immobilier

L’indice de bulle immobilière en Suisse compilé par UBS est passé dans la zone à risque de surchauffe. En Suisse romande, seule la région lausannoise est concernée.

Lausanne et sa région présentent des risques de surchauffe immobilière.

Lausanne et sa région présentent des risques de surchauffe immobilière.

KEYSTONE

Les risques de surchauffe dans le secteur immobilier en Suisse se sont renforcés au troisième trimestre en raison de la pandémie de coronavirus. Avec la reprise économique attendue l’année prochaine, la situation devrait cependant se normaliser, anticipent vendredi les experts d’UBS.

L’indice de bulle immobilière, compilé chaque trimestre par la banque aux trois clés, a grimpé à 2,05 points au troisième trimestre, passant dans la zone à risque de surchauffe. Au partiel précédent, il se situait encore à 1,48 point.

Ce baromètre du secteur ne cesse de progresser depuis début 2019, où il se situait encore à 0,97 point, a précisé l’établissement zurichois dans un communiqué.

Entre juillet et fin septembre, la forte progression de l’indice est «essentiellement due au choc économique de la crise du coronavirus», mais «elle est à relativiser», selon les économistes.

Parmi les régions à risque figurent actuellement la région bâloise, l’agglomération zurichoise et les pourtours du lac, ainsi que la Suisse centrale. Côté romand, seule la région lausannoise représente des risques de surchauffe immobilière.

La situation devrait cependant se normaliser l’année prochaine, grâce à la reprise anticipée de la conjoncture. L’indice devrait ainsi sortir de la zone de surchauffe.

(ATS/NXP)

Ton opinion

11 commentaires