Technologie: Les robots s'imposent dans nos vies
Actualisé

TechnologieLes robots s'imposent dans nos vies

De l'armée à la médecine, en passant par les banques et la sexualité, ils sont partout. Et la Suisse est à la pointe.

par
Pierre Veya
Pouvoir saisir une pincette et étendre son linge est un vrai défi pour cette main robotisée. Et elle y parvient!

Pouvoir saisir une pincette et étendre son linge est un vrai défi pour cette main robotisée. Et elle y parvient!

ETH Zurich / Alessandro Della Bella

Nous sommes entrés dans l’âge d’or de la robotique, soit une période de très forte croissance, stimulée par des progrès fulgurants dans la capacité des machines à accomplir des tâches de plus en plus complexes. De fait, jamais les investissements dans le domaine n’ont été aussi élevés. «Le Matin dimanche» dans son édition du 17 avril, fait le tour de la question dans un cahier spécial.

Pendant longtemps, la robotique a été confinée à deux domaines, l’armée et l’industrie automobile. Or, selon Alison Sander et Mel Wolfgang du Boston Consulting Group, « La vague qui arrive aujourd’hui est stupéfiante». Les dépenses consacrées au domaine de la robotique vont passer de 15 milliards en 2010 à 67 milliards en 2025. Et cette fois, la progression est générale; elle touche les services (banques, assurances, bureautique), la maison (domotique), l’éducation et bien entendu les loisirs.

Dans la foulée, la robotique est également au cœur d’une autre révolution, celle des biomatériaux, techniques qui consistent à connecter des systèmes électroniques au corps humain, par le biais de prothèses et d’implants, dans le but de réparer ou d’améliorer nos capacités physiques déficientes.

La recherche suisse brille

La recherche suisse est particulièrement active dans cette voie. Ses chercheurs ne cherchent pas à créer le robot qui sait tout faire (il n’existera probablement jamais) mais à développer des machines intelligentes qui pourront nous soulager dans nos activités. Les robots (drones) savent aujourd’hui voler en pleine forêt grâce à leurs capacités de vision et de cartographie, monter des escaliers, se redresser en cas de chute, saisir délicatement un œuf ou une vulgaire pièce en métal. Ils entrent également dans nos écoles et homes pour personnes âgées. Et bientôt, dans cinq à dix ans, ils conduiront nos voitures.

Ces robots débarquent en masse dans nos vies. Les hautes écoles suisses, en particulier les Ecoles polytechniques de Lausanne et de Zurich, sont à la pointe. Sait-on que le géant mondial Amazon utilise aujourd’hui comme robot-logisticien l’automate intelligent Kiva, mis au point par Raffaello d’Andrea de l’EPFZ ? ; que le groupe français Parrot a pris le contrôle de Sensefly, une start-up née à l’EPFL et qui compte aujourd’hui près de 150 personnes à Cheseaux-sur-Lausanne ? Bienvenu dans un nouveau monde, qui peut nous inquiéter (nul ne sait quelles seront les conséquences sur l’emploi) mais absolument fascinant.

Une créativité sans fin

Tous les domaines sont touchés. De l'armée à la médecine, en passant par les banques et loisirs, les robots sont partout. Quelques exemples en vidéo.

Sexualité

Dans ce document en anglais du New York Times, Matt McMullen explique pourquoi il développe un sex robot très sophistiqué à 60 000 dollars. Assez pour titiller ses utilisateurs?

(Source: New York Times)

Sauvetage

Un drône automatisé permet de localiser des personnes en difficulté.

(source: EPFL)

ou de modéliser en temps réel des lieux pour guider les secours

(source: EPFL)

ou encore d'envoyer cette salamandre se faufiler partout

Education

Les machines peuvent servir d'auxiliaires dans les apprentissages pour les enfants.

(source: EPFL)

Services

La SNCF a déjà effectué des tests avec des robots chargés d'informer les voyageurs dans des gares françaises .

(source Ouest France)

Armée

C'est un secteur très productif et très inventif. Cela ne s'invente pas. Que pensez-vous de ce chien explorateur?

(Source: Boston Dynamics)

Si vous avez le temps, regardez ce documentaire qui vous ouvrira les yeux sur la créativité humaine en matière d'objets de mort.

(source: Culture channel)

Médecine

Rendre sa mobilité à un rat paralysé comme l'EPFL l'a réussi

(Source: EPFL)

Handicap

Franchir des obstacles avec des prothèses motorisées, des fauteuils et des exosquelettes

(Source: ETH Zurich)

(Source: ETH Zurich)

(Source: ETH Zurich)

Retrouver le toucher malgré une amputation comme on peut le voir sur ses vidéos promotionnelles pour le Cybathlon, une compétition internationale de robotique.

(Source: ETH Zurich)

Art

Deux drones dansent dans la nuit et dans une forêts sans se percuter.

(Source: EPFL)

Industrie

Les machines vont-elles remplacer les humains? Pas forcément.

(Source: Arte)

Et les soulager avec cette étude pour une chaise révolutionnaire.

(Source: EPFL)

Votre opinion