Les paris du Matin - Les rois des nuls!
Publié

Les paris du MatinLes rois des nuls!

Grâce aux partages de l'enjeu entre le SLO et Xamax ainsi qu'entre Gottéron et Berne après 60 minutes, quelques éléments de notre rédaction ont fait leur beurre, ce week-end.

par
Sport-Center
Merci au SCB.

Merci au SCB.

Urs Lindt/freshfocus

Emmanuel Favre s'envole seul en tête de notre classement. Grâce à sa prédiction du week-end dernier, partagée avec le fin nez de Florian Müller, il a multiplié sa mise à la suite du match nul après 60 minutes entre Fribourg Gottéron et Berne.

Le «X» a aussi fait du bien aux paniers d'Yves Desplands et de Robin Carrel. Ces deux hommes avaient parié leurs dix oranges réglementaires sur un nul entre le Stade Lausanne Ouchy et Neuchâtel Xamax et bien leur en a pris, puisqu'ils ont ainsi plus que triplé leur mise (3,3/1).

Le reste de la troupe est resté le bec dans le jus d'orange et la situation commence à se compliquer pour Florian Vaney, seul membre de notre rédaction à se placer actuellement sous le niveau de flottaison des cent oranges du début du concours.

Une épreuve reste toutefois pendante et pas mal de mises dans la nature, puisqu'aucun entraîneur de club romand n'a encore pris la porte. Et au vu des résultats actuels, ça n'est pas demain la veille!

Pour la semaine à venir, notre bookmaker a proposé à la rédaction les cotes suivantes:

1) Football, Super League, dimanche: Servette FC - FC Bâle 2,60 / 3,30 / 2,40

2) Hockey, National League, jeudi: Genève Servette - ZSC Lions 2,20 / 4,00 / 2,30

3) Ski, slalom géant de Val d’Isère, samedi: Marco Odermatt 2,50 / Alexis Pinturault 3,20 / un autre 3,50

Comme de par hasard, ils ont donc, du coup, été nombreux à parier sur des nuls en vue de la prochaine semaine de compétition. C'est le cas de Jérôme Reynard, Florian Vaney, Valentin Schnorhk et Robin Carrel, alléchés par le 3,3/1 possible de la partie entre Servette et Bâle. Manu, lui, a aussi voté "X", mais pour la rencontre de hockey entre Servette et Zurich (à 4/1).

Le reste de la troupe a fait confiance aux footeux genevois à 2,6/1 (c'est le cas de Jérémy Santallo et de Yves Desplands) ou placé leurs dix oranges de base à 3,5/1 sur «un autre» que Pinturault ou Odermatt (Florian M. et Renaud Tschoumy), à l'occasion du géant de Val d’Isère ce week-end.

Rien ne va plus!

Votre opinion