Coronavirus – Les Romands boudent la troisième dose du vaccin
Actualisé

CoronavirusLes Romands boudent la troisième dose du vaccin

Dans plusieurs cantons romands, les autorités sanitaires relèvent de plus en plus de désistements parmi les rendez-vous pris pour le booster.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Alors que la Suisse a enregistré ce jeudi près de 30’000 nouvelles contaminations, il semblerait que de plus en plus de Romands renoncent à la troisième dose du vaccin. Une consœur de la RTS a mené l’enquête dans certains cantons de Suisse romande et un constat s’impose: les prises de rendez-vous connaissent une baisse drastique.

À Genève, chaque jour, ce se sont plus de 200 personnes pourtant inscrites qui ne se présentent pas pour leur booster. Dans le canton de Vaud, les prises de rendez-vous ont baissé de moitié en comparaison avec la période avant les fêtes (plus de 6000 rendez-vous avant Noël). Le constat est le même dans le Jura: «depuis le début de cette semaine, on a vu une chute dans les inscriptions. Nous avons 2700 places disponibles sur 5000 à disposition», détaille Jacques Gerber, ministre jurassien de la Santé dans la Matinale.

Les principales raisons expliquant ces nombreux désistements sont d’avoir été testé positif ou d’être en quarantaine. Jacques Gerber note aussi que la virulence du variant Omicron semble jouer un rôle. «On a l’impression qu’il vaut mieux attraper Omicron que de se faire booster avec une troisième dose», déclare-t-il. Ces annulations, souvent de dernières minutes, posent des défis aux autorités cantonales.

Combien de personnes boostées en Suisse romande?

(aze)

Votre opinion

47 commentaires