Actualisé

ÉtudeLes Romands mentent sans trop de scrupules

Plus de 15% des Romands ne voient aucun problème à mentir lorsque c’est dans leur propre intérêt. Les Alémaniques, eux, ne sont que 9%.

par
Alexandre Haederli
Martin Stoll
Sur une échelle de 1 à 10, les Genevois ont une moyenne de 3,4. Ce sont donc les premiers à s'arranger plus volontiers avec la vérité.

Sur une échelle de 1 à 10, les Genevois ont une moyenne de 3,4. Ce sont donc les premiers à s'arranger plus volontiers avec la vérité.

Gaetan Bally, Keystone

Les Romands mentent-ils comme ils respirent? C’est ce que suggèrent des données récoltées dans le cadre du Panel suisse des ménages. Pour la première fois, cette enquête financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique s’est penchée sur le mensonge.

Votre opinion