Football - Les Romands ne sont pas les rois du fair-play

Publié

FootballLes Romands ne sont pas les rois du fair-play

Le FC Saint-Gall a été couronné comme étant l’équipe la plus correcte du championnat. Dans ce domaine, Lausanne (5e), Servette (7e) et surtout Sion (10e) ont des progrès à accomplir...

par
Nicolas Jacquier
Les joueurs du FC Saint-Gall ont remporté le trophée du fair-play.

Les joueurs du FC Saint-Gall ont remporté le trophée du fair-play.

freshfocus

Cela n’enlèvera bien sûr pas la frustration d’une finale de Coupe perdue contre Lucerne. Ni les regrets d’une saison 2020-2021 globalement ratée. Mais Saint-Gall, à défaut d’avoir vraiment impressionné balle au pied, pourra toujours se consoler avec le titre honorifique de champion de Suisse du fair-play, ce qui lui vaut un chèque de 50’000 francs. Dans ce domaine, le club de Suisse orientale n’avait plus été à pareille fête depuis 1999.

Avec un total de 76 points (équivalent à 65 avertissements, 2 cartons jaunes/rouges et une expulsion directe accumulés durant toute la saison), les joueurs de Peter Zeidler précèdent Bâle et Young Boys, lesquels terminent à égalité avec 80 points chacun.

Le représentant francophone romand le plus fair-play évolue à la Tuilière, il s’agit du LS, un néo-promu qui s’est aussi relativement bien comporté comme en témoignent ses 87 points (76 jaunes et 3 rouges). C’est plus compliqué pour Servette, avec des «grenat» repoussés au 7e rang avec 96 points, représentant 77 avertissements et 5 expulsions dont 2 directes.

Il faut descendre à la cave pour y retrouver un incorrigible FC Sion (10e). Sauvés in-extremis en passant par les barrages, les Valaisans distancent de peu le FC Lugano. Les 115 points qu’ils ont accumulés sont la traduction de 96 avertissements et de 5 expulsions (2 directes). Retrouver Sion à cette place illustre surtout les mois de galère traversés et le peu de sérénité d’une équipe longtemps désorientée et peu disciplinée.

Les clubs romands ne font pas mieux en Challenge League où le trophée du fair-play récompense le FC Aarau (73 points), dont la victoire lui rapporte 50’000 francs. Winterthour (74) et Thoune (75) complètent le podium.

Le record absolu revient au FC Chiasso

Xamax (96 points/84 avertissements et 4 jaunes/rouges) et SLO (98/82 jaunes et 4 rouges) échouent dans la deuxième partie de tableau.

La palme de l’équipe la plus engagée de Suisse revient sans véritable surprise au FC Chiasso, leader toute catégorie avec 131 points, conséquence des 104 avertissements, 4 jaunes/rouges et 3 expulsions directes reçus lors de l’exercice écoulé. Le club tessinois ira se «calmer» en Promotion League où Chiasso a été relégué sur le terrain après la bataille épique qu’il a livrée avec notamment Xamax…

Ton opinion