Sports et télévision: Les Romands veulent vibrer pour les Suisses

Publié

Sports et télévisionLes Romands veulent vibrer pour les Suisses

Les téléspectateurs romands sont polysportifs, mais ils veulent avant tout suivre les exploits des athlètes suisses et des stars mondiales.

par
Cyrill Pasche
Rio de Janeiro
Les téléspectateurs romands se passionnent notamment pour le beach-volley (ici la Suissesse Isabelle Forrer).

Les téléspectateurs romands se passionnent notamment pour le beach-volley (ici la Suissesse Isabelle Forrer).

AFP

Le profil type du téléspectateur romand? Polyvalent, polysportif, curieux et surtout prêt à vibrer pour les exploits des athlètes suisses. Julien Baszanger, responsable de projets de la RTS pour les Jeux olympiques, apporte quelques éléments de réponse concernant les habitudes de consommation dans les foyers de Romandie depuis le début de l'événement planétaire, même si les chiffres d'audience ne sont pas encore connus. «Ce qui ressort pour l'instant, et c'est d'ailleurs une constante lors de chaque olympiade, c'est que le téléspectateur se passionne avant tout pour les disciplines avec participation helvétique. Les gens vont d'enflammer pour les Suisses et s'intéresser à des sports très peu connus pour autant que des athlètes du pays soient impliqués. Un exemple: lors des Jeux d'hiver de Salt Lake City en 2002, les téléspectateurs s'étaient passionnés pour le curling et avaient pour la majorité d'entre eux découvert ce sport grâce à la présence d'une équipe féminine suisse très performante.»

Le beachvolley très populaire

Avec une délégation helvétique forte de 105 athlètes à Rio, le téléspectateur suisse romand a donc largement de quoi occuper ses journées devant son écran. «La demande est notamment très forte pour le beachvolley grâce aux deux formations féminines suisses mais aussi parce que ce jeu incarne le Brésil, son sable et ses belles plages», poursuit Julien Baszanger. L'athlétisme et la natation, les deux grands sports de tradition des Jeux d'été, restent des incontournables, tant pour les passionnés que pour les consommateurs de sport occasionnels. Autre vecteur d'importance pour le téléspectateur romand, la présence des stars mondiales à l'écran. Le sprinter Usain Bolt, le multiple médaillé olympique Michael Phelps, le judoka français Teddy Riner ou encore la prodige américaine de la gymnastique artistique Simon Biles, les grands noms du sport offrent la garantie de réaliser des audiences fortes et de générer beaucoup d'intérêt dans les foyers suisses. Les Romands auront-t-ils toutefois tendance à zapper le tournoi de tennis en l'absence Roger Federer et Stan Wawrinka? «Je ne pense pas, même si l'intérêt aurait forcément été beaucoup plus élevé avec eux», explique Julien Baszanger.

Ton opinion