Publié

InondationsLes sanctuaires de Lourdes risquent d'être fermés cet été

Les Sanctuaires de Lourdes, sinistrés par les inondations de mardi et mercredi, accueillent chaque année plus de 6 millions de visiteurs. La saison des pèlerinages est fortement compromise.

1 / 13
Le Gave de Pau est sorti de son lit. A Lourdes, la Grotte a de nouveau été envahie par les eaux après l'avoir déjà été en octobre 2012. Elle se trouve sous 1,40 m d'eau.

Le Gave de Pau est sorti de son lit. A Lourdes, la Grotte a de nouveau été envahie par les eaux après l'avoir déjà été en octobre 2012. Elle se trouve sous 1,40 m d'eau.

AFP
Le lieu de pèlerinage a été fermé au public mardi matin.

Le lieu de pèlerinage a été fermé au public mardi matin.

AFP
Un prêtre les pieds dans l'eau.

Un prêtre les pieds dans l'eau.

AFP

La réouverture des Sanctuaires de Lourdes dévastés par la crue du Gave de Pau, le torrent qui traverse ce haut lieu de pèlerinage catholique mondial, semble compromise pour la saison d'été, a-t-on appris jeudi auprès des Sanctuaires. Le Gave du Pau a connu mardi et mercredi une crue exceptionnelle.

«Aujourd'hui que l'eau se retire, on découvre au fur et à mesure les dégâts», a déclaré le directeur de la communication des sanctuaires Mathias Terrier. «En toute honnêteté, objectivement, on est obligé de se poser la question» sur le fait de savoir si les Sanctuaires «pourront rouvrir cette saison», a-t-il déclaré.

Le Gave du Pau a connu mardi et mercredi une crue exceptionnelle, due à d'importantes précipitations sur le massif montagneux des Pyrénées et à un réchauffement des températures entraînant une fonte importante des neiges.

Cette montée des eaux a submergé sous 1,40 m d'eau la grotte de Lourdes où la tradition catholique situe des apparitions de la Vierge. De nombreuses installations, magasins et hôtels ont été également inondés.

Les Sanctuaires, déjà touchés par la crue du gave de Pau d'octobre 2012, accueillent chaque année plus de 6 millions de visiteurs. En juillet et août, au plus fort de la saison des pèlerinages, 20'000 à 40'000 personnes se rendent quotidiennement sur les 50 hectares du site.

Les violentes intempéries qui ont touché le sud-ouest de la France ont fait trois morts selon un dernier bilan. Une femme a été retrouvée noyée dans sa voiture jeudi matin dans les Landes, après que le véhicule a été emporté par une rivière en crue. Deux personnes avaient déjà trouvé la mort dans des circonstances similaires, bloquées dans leurs voitures, mardi et mercredi.

(ats)

Ton opinion