Actualisé

FeuxLes sapins de Noël secs s'embrasent en 60 secondes

Chaque année, de nombreux sapins secs causent des incendies dans les maisons. Les imitations de neige à base de laque augmentent les risques.

Durant la période des fêtes de fin d'année, jusqu'à 1000 incendies sont recensés en Suisse.

Durant la période des fêtes de fin d'année, jusqu'à 1000 incendies sont recensés en Suisse.

AFP

Chaque fin d'année, des incendies se déclarent dans des appartements ou chalets de vacances. Motif: des sapins de Noël complètement secs qui s'enflamment en quelques secondes. Des mesures simples comme prévoir un seau d'eau à proximité ou une vieille couverture permettent pourtant de prévenir ce type d'accident.

Le danger est souvent sous-estimé, écrit lundi l'assureur Allianz Suisse dans un communiqué. Durant la période des fêtes de fin d'année, jusqu'à 1000 incendies sont recensés en Suisse, impliquant la plupart du temps des dégâts matériels et parfois des blessés.

Éloigner le sapin du chauffage

Les causes sont souvent liées à des bougies mal surveillées ou des sapins dont le bois et les aiguilles sont tout secs. Il suffit en effet d'une température de 250 à 320 degrés pour mettre le feu à un arbre asséché. Or les bougies en cire atteignent les 800 degrés. Une fois en feu, le sapin part en fumée en l'espace d'en moyenne 60 secondes.

Pour éviter ce genre d'aventure, il faut éviter au possible de décorer l'arbre de Noël avec des imitations de neige à base de laque qui ont tendance à accélérer la propagation du feu. De même, les bougies en cire doivent être fixées solidement sur des branches suffisamment espacées. Le sapin lui-même ne doit si possible pas être posé à proximité d'un chauffage.

(ats)

Votre opinion