Publié

Basket - NBALes Sixers continuent de surprendre

Avec 17 points de Nicolas Batum, Charlotte l'emporte sur Portland, tandis que New York se reprend à Boston.

Les Sixers Joel Embiid et T.J. McConnell savourent leur victoire dans le «money time» face aux Raptors de Toronto. (Mercredi 18 janvier 2017)

Les Sixers Joel Embiid et T.J. McConnell savourent leur victoire dans le «money time» face aux Raptors de Toronto. (Mercredi 18 janvier 2017)

AFP

Les Sixers de Philadelphie poursuivent leur remontée au classement en signant leur septième victoire en neuf matches, mercredi face à Toronto (94-89).

Le pivot camerounais Joël Embiid a encore été déterminant avec 26 points et neuf rebonds en 27 minutes de jeu, son dixième match de suite avec au moins 20 points, malgré un temps de jeu limité pour éviter tout pépin physique après ses deux premières saisons passées à l'infirmerie. Grâce à lui et à T.J. McConnell, décisif dans le «money time», Philadelphie a battu Toronto pour la première fois en quatre ans.

Les Sixers sont encore bloqués à la 13e place de la conférence Est, mais les play-offs sont redevenus un objectif réalisable: ils n'ont plus que six victoires de retard sur l'actuel 8e, Milwaukee.

De son côté, Toronto, reste 2e de la même conférence (28 v-14 d), juste derrière le champion en titre Cleveland (29 v-11 d).

17 points pour Nicolas Batum

Les retrouvailles de Nicolas Batum avec ses anciens coéquipiers de Portland ont porté chance aux Charlotte Hornets qui, après cinq défaites consécutives, renouent avec la victoire (107-85).

Grâce aux 23 points de Kemba Walker et aux 17 points de Batum, les Hornets ont globalement maîtrisé les Trail Blazers, malgré une petite alerte en première période et les 21 points de Damian Lillard.

Après cinq défaites de suite à l'extérieur, les Hornets engrangent une 21e victoire en 42 matches et grimpent à la 7e place de la conférence Est. Portland concède sa 26e défaite de la saison et occupe la 9e place à l'Ouest.

Les Knicks se reprennent

Auteurs de 30 points, Derrick Rose a mis fin à la chute des New York Knicks qui se sont imposés sur le parquet des Boston Celtics 117 à 106. C'est seulement la deuxième victoire en sept matches des New-Yorkais depuis le début de l'année.

Carmelo Anthony, au cœur des critiques et dont l'avenir à New York pourrait être remis en question par ses dirigeants, n'a inscrit que 13 points en 33 minutes. Les Knicks étaient par ailleurs privés du Letton Kristaps Porzingis, dont la blessure à une tendon d'Achille s'éternise, et du Français Joakim Noah, touché à une cheville.

Du côté de Boston, Isaiah Thomas a inscrit 39 points, son 13e match de la saison à 30 points et plus.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!